Côte d'Ivoire-CPI : Gbagbo reste en prison

Côte d'Ivoire-CPI : Gbagbo reste en prison

Mais, aucune date n'a été fixée, pour le moment, pour cette révision demandée par le juge.

Avec ce refus, on peut dire donc que l'argument agité par la défense de Gbagbo n'a pas convaincu le collège de juges de la chambre d'appel de la Cour pénale internationale (Cpi), qui a rejeté une énième fois la demande de libération provisoire de Gbagbo pour des raisons de santé. Les partisans de l'ex-Président Ivoirien, Laurent Gbagbo, encore plus.

Laurent Gbagbo n'a pas été libéré ce mercredi comme tout semblait l'indiquer.

Drame au stade Demba Diop : Moussa Konaté compatit à la douleur
La foule a alors été prise de panique, et des personnes ont été écrasées dans le mouvement, conduisant au drame . Le Ministre des Sports Matar Bâ a décidé de suspendre toutes les manifestations sportives jusque nouvel ordre.

Le juge indexe par ailleurs, le fait que l'âge de l'ancien Chef d'État (72 ans), ait été utilisé comme un "facteur renforçant son désir de fuite, plutôt que comme facteur qui pourrait potentiellement atténuer la possibilité de fuir".

La Côte d'Ivoire retient son souffle. Tant qu'elle n'est pas tranchée, M. Gbagbo restera en prison. "Mais, à mon avis, si une assignation à résidence était décidée, elle devrait être très encadrée, garantir la représentation de Laurent Gbagbo devant la Cour et sa sécurité, et qu'elle ne provoque pas des troubles graves à l'ordre public dans un certain nombre de pays africains, notamment en Côte d'Ivoire", avait nuancé l'avocat.

Le procès conjoint de Laurent Gbagbo et son ex ministre de la Jeunesse, Charles Blé Goudé se tient à la Haye depuis le 28 janvier 2016.

Related Articles