GM&S: bataille de chiffres sur les investissements entre PSA et l'État

GM&S: bataille de chiffres sur les investissements entre PSA et l'État

Selon le ministère, le groupe PSA venait de reitérer son refus de participer au plan de financement des investissements prévus par le repreneur potentiel de l'équipementier en liquidation judiciaire.

Alors que l'emboutisseur GMD, unique repreneur potentiel, estime indispensable un investissement de 15 millions d'euros pour moderniser le site, PSA "a confirmé ce jour (lundi) au ministère de l'Economie et des Finances qu'il ne souhaitait pas participer à ce financement", a affirmé lundi Bercy dans un communiqué.

Mais dans la foulée, PSA a démenti avoir refusé de participer au financement, un porte-parole précisant que le groupe avait "confirmé un investissement de quatre millions d'euros" pour que GM&S puisse acquérir le matériel nécessaire à la fabrication de pièces pour le constructeur, jugeant "incompréhensible" et "injuste" les propos du ministère. "Il manque donc cinq millions d'euros pour faire aboutir la reprise", a-t-il affirmé dans un communiqué de point d'étape des discussions, confirmant par ailleurs l'engagement de l'Etat et de Renault d'apporter 10 millions d'euros.

Broadchurch star Jodie Whittaker is the new Doctor Who
In 2014, Michelle Gomez became the first female actress to play the Master , the Doctor's fellow Time Lord and main antagonist. Jodie Whittaker is best known for her role as Beth in Broadchurch .

Un obstacle de plus à surmonter pour les salariés de GM&S.

Le tribunal de commerce de Poitiers doit se prononcer mercredi sur le sort de GM&S. "Il appelle tous les acteurs à la responsabilité et à éviter toute action pouvant mettre en péril la réussite de ces négociations".

Les responsables de la CGT maintiennent que "deux conditions" doivent être remplies pour qu'ils lèvent le blocage: que Renault, comme PSA, principaux apporteurs du chiffre d'affaires de l'entreprise, "formalise ses engagements par écrit" et que le constructeur abonde à une indemnité de licenciement supra-légale pour ceux des 277 salariés qui ne seraient pas repris par GMD, le numéro un de l'emboutissage envisageant le maintien de seulement 120 emplois.

Related Articles