Grossesse : le valproate contre-indiqué en cas de troubles bipolaires

Grossesse : le valproate contre-indiqué en cas de troubles bipolaires

Le risque de ces produits à base de Valproate est d'entraîner des malformations pour les bébés ou des troubles du développement si ce traitement est suivie par des femmes enceintes.

L'Ansm vient donc de prendre des mesures de précaution pour les femmes bipolaires qui s'avèrent plus nombreuses que les épileptiques à prendre du valproate. Le valproate de sodium est également utilisé pour soigner l'épilepsie sous le nom Dépakine. Dépakote et Dépamide INTERDITS chez les femmes enceintes. "Merci Sanofi", s'est félicitée dans un tweet l'association Apesac (Association d'aide aux parents d'enfants souffrant du syndrome de l'anti-convulsivant).

Читайте также: Tour de France - Marcel Kittel fait la passe de deux à Troyes

En outre, l'ANSM invite toutes les femmes bipolaires en. C'est à présent au tour des patientes traitées pour des troubles bipolaires. - Pictogramme -La mention "Dépakote" ou "Dépamide + grossesse = interdit" et un pictogramme représentant une femme enceinte entourée par un rond rouge barré figureront désormais sur les boîtes de ces médicaments. La mise en œuvre de cette thérapie ne sera désormais possible qu'en l'absence de grossesse vérifiée par un test, et avec une contraception efficace, déjà en place ou amorcé à cette occasion. "Dans le cas des troubles bipolaires, il y a toujours une alternative de traitement au valproate pendant la grossesse, alors que dans l'épilepsie, il y a des cas où l'on ne peut pas s'en passer", justifie le Dr Dominique Martin, directeur général de l'ANSM. Le médecin devra s'assurer que la patiente dispose d'une "contraception efficace" (stérilet ou autre).

C'est suite à une étude sur les effets du valproate et de ses dérivés sur les femmes enceintes, menée conjointement avec la Cnamts (Caisse Nationale de l'Assurance Maladie), et après concertation avec des psychiatres que, l'ANSM a pu confirmer les risques élevés qu'engendrait la prise de cette molécule chez les femmes bipolaires. Les femmes déjà enceintes doivent consulter en urgence leur médecin afin d'interrompre le traitement et le remplacer par un autre médicament.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2017 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Related Articles