Affaire Neymar : Bartomeu tacle le PSG

Affaire Neymar : Bartomeu tacle le PSG

"Neymar a fait partie de notre club, mais aujourd'hui, cela fait partie de l'histoire".

Si le transfert de la superstar brésilienne Neymar au PSG a fait le bonheur des supporters de la capitale, les dirigeants du Barça ruminent encore le départ de leur vedette, arraché au club catalan contre la somme faramineuse de 222 millions d'euros, montant minimal pour faire sauter la clause libératoire du joueur.Une somme que le PSG n'aurait sans doute pas pu débourser sans l'appui financier quasi illimité de ses investisseurs qatari.

"Aucun joueur ne peut être au-dessus du Barça". C'est sa décision personnelle et nous avons tenté de le conserver par tous les moyens à notre disposition. "Nous avons anticipé qu'il pourrait partir, c'est pourquoi nous avons augmenté sa clause de cession dans le nouveau contrat". Affaibli à son poste après la vente de l'un des meilleurs joueurs du monde, le dirigeant catalan a pris la parole pour la première fois depuis l'officialisation du transfert du Brésilien ce lundi. Aucun intérêt personnel ne peut être supérieur à celui du Barça.

Mondiaux d'athlétisme : Pierre-Ambroise Bosse en or sur 800 mètres !
Le Nantais a gagné en 1'44 " 67 mardi soir, après avoir produit son effort très tôt, à 200m de l'arrivée. C'est aussi le 11e titre mondial de l'histoire de l'athlétisme français.

"Pour Josep Maria Bartomeu, Neymar ne partage visiblement pas les mêmes valeurs que son ami Lionel Messi".

Bartomeu n'a pas hésité à railler le Paris Saint-Germain en le comparant au FC Barcelone: "Nous avons plus de 118 ans d'histoire avec nombre de grands joueurs. Mais malgré tout le respect que je porte au PSG, c'est une grande équipe mais toujours un ton en dessous du Barça." a affirmé Edmilson à la radio espagnole Ondacero. Il ne s'est pas comporté comme nous l'attendons d'un joueur du Barça. "Ce club est à nous, il n'appartient ni à un cheikh, ni à un oligarque", a lancé Bartomeu. "La fidélité de Messi doit être un exemple pour tout le monde".

Related Articles