De nouveaux œufs contaminés en France

De nouveaux œufs contaminés en France

Alors que des millions d'œufs, commercialisés dans une douzaine de pays européens, ont été contaminés au Fipronil -dont l'usage sur les animaux destinés à la consommation est pourtant interdit- le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation s'est montré rassurant au micro de BFMTV-RMC. Ainsi jeudi soir, le Danemark annonçait que vingt tonnes d'œufs contaminés ont été vendus dans le pays; la Roumanie déclarait à son tour avoir découvert dans un entrepôt de l'ouest du pays une tonne de jaunes d'œufs contaminés au Fipronil, en provenance d'Allemagne.

Intérrogée par le quotidien Le Parisien, Fany Molin, sous-directrice de la sécurité sanitaire des aliments a fait savoir qu'il peut y avoir un risque à moyen ou long terme si l'on consomme régulièrement des produits ayant un niveau important de fipronil, mais il n'y a pas de risque de s'empoisonner en mangeant une brioche qui en contiendrait des traces. Est-ce que mes biscuits préférés contiennent du fipronil?

"Nous souhaitons faire en sorte que nous puissions établir de meilleurs rapports de contrôle et de transparence avec nos partenaires, puisque les lots incriminés viennent à la fois des Pays-Bas et de la Belgique", a d'abord déclaré le ministre, critiquant le +gap (écart) de temps+ qui a séparé le moment où les produits incriminés ont été introduits sur le territoire français et le moment où la France a été informée, qui ne "permettait pas de pouvoir réagir dès les premiers instants".

Savoie : l'incroyable clip de rap tourné dans une prison
Le procureur de la République d'Albertville a demandé l'ouverture d'une enquête . Le rappeur Bibi Crave est coutumier des chansons en détention.

Les produits transformés contiennent-ils des œufs contaminés? Ce qui restait des deux lots concernés a été retiré. Ce qui a conduit le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, jusque-là plutôt silencieux, à organiser mercredi un "point de situation" rue de Varenne, pour annoncer le lancement d'une enquête nationale chez "l'ensemble des fabricants d'ovoproduits", quatre-vingt au total. Mais on n'en a pas appris beaucoup plus, à ce stade, sur l'état de la crise en France. Un deuxième lot en provenance des Pays-Bas, comprenant "environ 48.000 œufs", a également été mis en rayon "dans des magasins Leader Price entre le 19 et le 28 juillet". Et celle de son homologue allemand, Christian Schmidt, qui a dénoncé "un acte criminel".

Stéphane Travert assure que des investigations dans les élevages de volailles et dans les établissements d'ovoproduits doivent se poursuivre. Cette molécule "modérément toxique" selon l'OMS, est dangereuse pour le foie, les reins ou la thyroïde. Le producteur d'œufs de Bruchem, au centre des Pays-Bas, avait réussi à se débarrasser des "poux rouges", considéré par les professionnels du secteur comme l'ennemi numéro un des poules.

Mais ce nouveau scandale met surtout en lumière les méthodes de l'élevage intensif (lire ci-contre).

Related Articles