Emmanuel Macron fut le plus dépensier, Jean Lassalle le plus économe

Emmanuel Macron fut le plus dépensier, Jean Lassalle le plus économe

Le président de la République n'a pas regardé à la dépense pour se faire élire: d'après les comptes de campagne publiés au Journal Officiel la semaine dernière, avant leur validation par la commission chargée de les examiner, Emmanuel Macron a été le candidat le plus dépensier dans la course à l'Élysée. En seconde position, vient Benoît Hamon avec 15,2 millions, François Fillon avec 13,8 millions, puis Jean-Luc Mélenchon avec 11 millions.

Avec 6,36% des voix, Benoît Hamon a réalisé le pire score d'un candidat socialiste à l'élection présidentielle depuis Gaston Deferre en 1969. Jean-Luc Mélenchon est le suivant, avec 10,7 millions d'euros (et 19,58% des voix au premier tour). Les déplacements représentent également pour le candidat de la droite et du centre une dépense bien supérieure à celle qu'y ont allouée ses concurrents, laissant penser que François Fillon s'est surtout déplacé en jet privé, selon RTL. La question des comptes de campagnes étant une préoccupation principale, notamment depuis les scandales impliquant d'anciens candidats, tels Nicolas Sarkozy en 2012. Ce dernier a investi pas moins de 6 millions d'euros dans ses meetings, mais est le champion de la récole de dons puisqu'il a récolté trois fois plus de dons qu'Emmanuel Macron. Derrière arrivent Emmanuel Macron (5,4 millions) et Benoît Hamon (4,8 millions). La faute, explique l'équipe du candidat socialiste, à une campagne tardive où il a fallu tout trouver et réserver dans l'urgence.

PSG : La Tour Eiffel salue aussi Neymar !
Les investigations sont confiées à la section antiterroriste de la brigade criminelle (SAT) et à la DGSI . Dimanche matin, la tour Eiffel a rouvert ses portes " normalement " à 09 heures, a précisé la SETE.

Sur les frais de communication, François Fillon est encore dans le haut du panier. Et compte tenu des casseroles accumulées, on imagine combien ça s'imposait.

Emmanuel Macron a souvent été accusé, pendant la campagne présidentielle, de n'être qu'un pur produit marketing sans réel programme politique. En bout de classement, avec 257.289 euros, on trouve Jean Lassalle qui avait promis qu'il mènerait une campagne chiche. Marine Le Pen, elle, a beaucoup dépensé pour acheter du matériel (451.000 euros), et pour avoir de l'argent. Ce chiffre s'élève à 22.509.000 pour les deux qualifiés pour le second tour.

Related Articles