Etats-Unis : le "cyberhéros" de WannaCry arrêté pour création de malware

Etats-Unis : le

Notamment considéré comme un "héros" pour avoir contribué à stopper le "rançongiciel" WannaCry, il a été arrêté mercredi 2 à Las Vegas, aux Etats-Unis. En effet, il serait entre autres accusé d'être un des instigateurs de Kronos, un cheval de Troie ciblant des institutions bancaires depuis plus de 3 ans et conçu pour dérober des informations liées aux transactions bancaires en ligne.

Selon l'acte d'accusation, Marcus Hutchins distribuait ce logiciel de piratage sur le réseau internet clandestin appelé "dark web".

L'acte d'accusation a été déposé le 12 juillet, neuf jours avant que Hutchins n'arrive aux États-Unis pour la Defcon. Kronos a été configuré pour viser notamment les systèmes bancaires au Royaume-Uni, au Canada, en Allemagne, en Pologne et en France, selon les autorités judiciaires américaines. Marcus Hutchins a trouvé la solution pour contrer le virus et s'est retrouvé propulsé par les médias au rang de "héros malgré lui ", comme il le dit lui-même.

Читайте также: Un accord pour Los Angeles 2028, en attendant Paris 2024 — Jeux Olympiques

Andrew Mabbitt, un autre expert en cybersécurité qui était avec Marcus Hutchins à Las Vegas, a répété ne pas croire aux accusations qui pèsent contre le jeune homme. "L'EFF est profondément préoccupée par l'arrestation de Marcus Hutchins, un expert en sécurité connu pour avoir stoppé le "ransomware" WannaCry", a déclaré l'organisation dans un communiqué. Une inculpation qui inquiète l'EFF (Electronic Frontier Foundation, ndlr), une ONG de protection des libertés sur Internet, qui cherche à entrer en contact avec Marcus Hutchins. Sur Twitter, il a posté un message dans lequel il explique que l'Anglais a passé sa vie à traquer les malware et non à les créer. Les enquêteurs américains lui reprochent d'avoir joué un rôle dans la création et la diffusion du trojan bancaire Kronos.

Enfin, l'ambassade britannique aux USA a également réagi et annone "être en contact avec les autorités locales de Las Vegas suite à des informations concernant l'arrestation d'un ressortissant britannique". De la Russie à l'Espagne et du Mexique au Vietnam, des centaines de milliers d'ordinateurs, surtout en Europe, avaient été infectés.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2017 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Related Articles