L'écrivain Gonzague Saint Bris inhumé lundi

L'écrivain Gonzague Saint Bris inhumé lundi

'Le choc a été très violent', a raconté la maire de la commune où s'est déroulé l'accident, Saint-Hymer, Joël Lebrun, évoquant une 'perte de contrôle du véhicule'. L'accident s'est produit sur une départementale au niveau d'un virage " pas plus dangereux que ça ". La conductrice du véhicule accidenté, qui n'est autre que sa compagne Alice Bertheaume, a, elle, été sérieusement blessée. Né le 26 janvier 1948 à Loches (Indre-et-Loire) - berceau d'Alfred de Vigny, auquel il a consacré un ouvrage -, Gonzague Saint Bris était l'auteur de cinquante romans et essais parmi lesquels de nombreux portraits de têtes couronnées (François I, Henri IV, Louis XI, Louis XIV), de Napoléon et de La Fayette, mais aussi quantité de biographies d'écrivains (Alexandre Dumas, le marquis de Sade, Stendhal, George Sand, Victor Hugo, Gustave Flaubert, Jules Verne, Alfred de Musset, etc.).

Volontiers dandy, un brin excentrique, vrai passionné d'histoire, l'écrivain aux cheveux longs était fasciné par les romantiques. Il était par ailleurs le créateur du festival littéraire La Forêt des Livres, en Tourraine (centre de la France). Il avait obtenu le prix Interallié en 2002 pour "Les Vieillards de Brighton" (Grasset). Il prenait plaisir à évoquer ce "visionnaire" en ces termes, lors d'une visite du Clos Lucé, situé à Amboise: "Même l'air conditionné a été inventé par de Vinci pour qu'Isabelle d'Este puisse se maquiller dans son boudoir de beauté" expliquait-il. "Quelle tristesse!", a affirmé quant à elle la romancière Tatiana de Rosnay saluant un homme "élégant, pétillant, unique".

Forfait en finale à cause d'une gastro — Makwala
Selon elle, le "norovirus est pénible, mais se soigne en un ou deux jours par l'absorption abondante de liquides". Une décision confirmée par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) dans un nouveau communiqué.

Sa carrière était à l'image de son entregent, extravagante. Parfois qualifié de "Woodstock de la littérature" il se déroule dans un domaine forestier du village de Chanceau-près-les-loches. Un nouveau livre de l'écrivain, "Les Aristocrates rebelles" (Les Arènes) est attendu en librairie le 30 août.

Gonzague Saint Bris était le petit-fils de Jean et Carmen Saint Bris, déportés pour faits de résistance, et le fils du comte et diplomate Hubert Saint Bris.

Related Articles