La Corée du nord interdite aux Américains à partir du 1er septembre

La Corée du nord interdite aux Américains à partir du 1er septembre

Un diplomate a déclaré vendredi soir que les sanctions envisagées par les Etats-Unis ambitionnaient de réduire d'un tiers le montant des exportations nord-coréennes, actuellement estimées à 3 milliards de dollars par an.

Selon des diplomates, le vote sur ces nouvelles sanctions portant notamment sur le charbon, le poisson et les fruits de mer est prévu samedi à 15h à New York (21h en France). La Corée du Nord deviendra alors le seul pays au monde où les Américains auront l'interdiction de se rendre.

Selon le texte du projet américain obtenu par l'AFP, les sanctions visent aussi à empêcher les exportations nord-coréennes de fer, de minerai de fer, de plomb et de minerai de plomb. La Corée du Nord a procédé le 28 juillet au tir d'un second engin similaire.

La Corée du Nord est sous le coup de sanctions de l'Onu depuis 2006 en raison de son programme d'armement et nucléaire.

"Dans le projet de résolution, la Corée du Nord est accusée de se livrer à un " détournement massif de ses faibles ressources " pour continuer à développer " des armes nucléaires et plusieurs programmes coûteux de missiles balistiques ".

Des parents au QI trop bas perdent la garde de leurs enfants
En février dernier, c'était au tour du plus petit, Gunter , d'être placé dans une famille ou un foyer d'accueil dès sa naissance . Et la mère de conclure: "C'est très stressant pour nous, mais nos enfants méritent que l'on se batte pour eux".

"La porte est toujours ouverte à tous les Américains souhaitant venir en Corée du Nord avec un bon esprit et voir la situation réelle", a déclaré le porte-parole. Selon lui, les exportations nord-coréennes rapportent au pays chaque année jusqu'à présent trois milliards de dollars.

Elles interdisent en outre l'établissement de nouvelles coentreprises avec la Corée du Nord ou l'apport de nouveaux financements à des coentreprises existantes, et proscrivent une augmentation du nombre d'employés nord-coréens travaillant à l'étranger. Les navires nord-coréens qui violeraient les résolutions de l'ONU seraient interdits d'entrée dans les ports de tous les pays, prévoit encore le texte.

Contrairement aux Occidentaux, la Russie dit penser que les projectiles lancés par la Corée du Nord ne sont pas des missiles à longue portée, mais plutôt de moyenne portée et considère à ce titre que les sanctions ne sont pas justifiées. Ces derniers jours, Washington a multiplié les pressions à l'égard de la Chine et de la Russie pour souligner que le temps des discussions était fini et qu'il fallait passer à l'action au Conseil de sécurité.

Dotée d'un droit de veto, la Russie a récemment mis en garde contre de nouvelles mesures qui aggraveraient la crise humanitaire en Corée du Nord.

Ces nouvelles sanctions font suite aux premiers tests de la Corée du Nord sur ses missiles balistiques intercontinentaux, qui selon le régime, pourraient atteindre les États-Unis.

Related Articles