Aulas demande un coup de pouce à 300 ME au Qatar — OL

Aulas demande un coup de pouce à 300 ME au Qatar — OL

Après avoir vivement critiqué la politique du club de la capitale tout au long de l'été et jusqu'à ces derniers jours encore, le président de l'Olympique Lyonnais, selon le sens d'un article paru dans l'Equipe du jour, a tenu à présenter ses excuses à Nasser al-Khelaïfi pour se faire pardonner de ses attaques répétées contre le PSG. "Mais il utilise des moyens qui sont les siens et qui sont disproportionnés par rapport au football français", a assuré "JMA".

"Le point sur lequel il y a débat se situe au niveau de l'ampleur des moyens mis en œuvre pour faire du PSG non seulement le 1er club européen, mais, de fait, le 1er club français". Et c'est peut-être le principal objectif d'Aulas alors que le LFP espère obtenir un milliard d'euros par saison de Ligue 1 lors de la prochaine période, contre 748,5 millions sur la période 2016-2020. Pour souligner ensuite que la compétition européenne suppose "d'accéder aux deux premières places, accessoirement la troisième, pour avoir accès aux ressources très importantes de l'UEFA, ce qui est très compliqué". Il se demande par exemple pourquoi l'Etat du Qatar ne pourrait-il pas participer à la revalorisation des droits télévisés français, afin de démontrer sa solidarité vis-à-vis des autres clubs de l'hexagone, qui pâtissent de la suprématie du PSG. Si JMA regrette qu'il n'y ait aujourd'hui plus aucune chance pour les clubs de 2e niveau de concurrencer le PSG sur le terrain, son discours devient beaucoup plus clément lorsqu'il s'agit d'évoquer le rayonnement donné au championnat de France, par le Paris Saint-Germain, avec l'arrivée de Neymar et le maintien de Kylian Mbappé en France. Évoquant également la possibilité que les grandes entreprises qataries prennent part au sponsoring des clubs français, prenant l'exemple de l'aéroport de Doha avec le Bayern de Munich, afin de les aider à progresser et de parvenir à équilibrer ou réguler le championnat de France.

Federer-Nadal, pour un premier rendez-vous à New York — US Open
L'Espagnol n'avait plus atteint le dernier carré de l'US Open depuis 2013, date de son deuxième titre dans le tournoi new-yorkais. Le Suisse de 36 ans s'est en effet incliné face à Juan Martin Del Potro en quatre sets (7-5, 3-6, 7-6, 6-4).

Que vous inspirent la lettre et les propos d'Aulas?

Related Articles