Baumes à lèvres: gare à la présence d'huiles minérales

Baumes à lèvres: gare à la présence d'huiles minérales

C'est une sérieuse alerte qu'a lancée UFC-Que Choisir à propos des dangers des sticks à lèvres.

Retrouvez cet article sur Liberation.frOpposé à Blanquer, le boss des programmes scolaires prend le largeGarrido, l'insoumise en différéPlan logement et bail mobilité: tous locataires précaires demain? Test Achats déplore que "l'instance européenne compétente tolère jusqu'ici l'utilisation de ces substances nocives, et ne fixe même pas de seuil de sécurité". Bien souvent, ils renferment trois types de composants: les cires, pour la structure des baumes; les émollients qui permettent aux sticks de ne pas casseret des ingrédients à base de vitamines A et E, ajoutés pour leurs vertus apaisantes et protectrices. L'organisation de défense des consommateurs en a testé 21 dont 15 contiennent trop de substances nocives.

Les substances en question sont désignées par les acronymes suivants: MOSH (Mineral Oil Saturated Hydrocarbon ou hydrocarbures saturés) et MOAH (Mineral Oil Aromatic Hydrocarbons ou hydrocarbures aromatiques).

Test Achats a interpellé les ministres belges de la Santé publique et de la Consommation sur les résultats de son test et exige, conjointement avec d'autres organisations, de nouvelles normes européennes. Car le risque d'exposition ne concerne pas seulement les cosmétiques, mais également l'alimentation. On note notamment la présence de perturbateurs endocriniens dans certaines compositions.

Emmanuel Macron à la Sorbonne
Pour cela, Emmanuel Macron prône "l'aide au développement et une nouvelle taxe sur les transactions financières ". Créer un budget qui permette de financer des investissements communs, avec des impôts liés à ce budget.

"Inquiétant: en France, 60% des produits testés présentent un taux de contamination par les hydrocarbures aromatiques d'huile minérale (MOAH), qui n'ont rien à faire dans nos aliments".

Parallèlement à cette problématique de santé, cette analyse montre également qu'il est difficile de trouver des produits cosmétiques et d'hygiène sûrs pour la santé.

Les plus grandes marques telles que Labello, Uriage, La Roche Posay, Boiron, Avène ou encore Le Petit Marseillais ont été épinglées et leurs baumes à lèvres sont fortement déconseillés par UFC Que Choisir.

Related Articles