Edouard Philippe a dévoilé un vaste plan d'investissement de 57 milliards d'euros

Edouard Philippe a dévoilé un vaste plan d'investissement de 57 milliards d'euros

"20 milliards d'euros y seront dévolus" dans "la continuité du plan Climat ", a précisé le Premier ministre.

Le plan comprend 30 milliards d'euros de mesures à impact budgétaire qui ont été intégrées à la trajectoire pluriannuelle des finances publiques qui sera présentée mercredi. Quatre priorités ont donc été retenues pour un montant total de 57 milliards d'euros jusqu'à 2022: 20 milliards d'euros pour la transition écologique, 15 milliards pour la formation, 13 milliards pour l'innovation et 9 milliards pour la transformation numérique de l'État.

Ces investissement seront mis en œuvre progressivement, avec des montants maximums en 2020 et 2021. "Il marque le retour des questions de long terme avec la transition écologique et la révolution numérique après une décennie dominée par l'urgence".

150'000 personnes contre la réforme du travail
C'est pour ça qu'on vous déteste, parce que vous êtes mesquins.", avant d'assurer que voyager en business class lui est impératif: "Non, chacun a choisi.

Ultime priorité - et d'ailleurs moins bien dotée financièrement que les autres -, la modernisation de l'action publique apparaît néanmoins comme cruciale, alors que "le modèle bureaucratique de la première moitié du XX siècle s'effondre, écrit Jean Pisani-Ferry". Il ne s'agit pas de la réforme de la formation qui doit s'attaquer aux dysfonctionnements du système. Il est appelé aussi "à modifier très profondément la relation entre l'État et des usagers en attente d'un service aussi individualisé et instantané que ceux qu'ils utilisent quotidiennement sur leur smartphone".

Selon les données de Matignon, le grand plan d'investissement va financer la rénovation d'un million de passoires thermiques dans l'habitat privé, en renforçant notamment le programme "Habiter mieux", porté par l'Agence nationale de l'habitat (Anha).

Le projet de numérisation de ces démarches devra être intégré dans un plan de transformation numérique à réaliser d'ici 2022, explique le rapport. Objectif premier: dématérialiser les services publics. Le gouvernement a présenté ce lundi 25 septembre les grandes lignes du "plan d'investissement" promis par Emmanuel Macron. Il s'agit de changer l'affectation de dépenses déjà prévues pour les faire dans des domaines plus porteurs d'avenir. Comprendre: 4 milliards d'euros seront ainsi investis dans les transports. Au programme (chargé): accélérer la numérisation du système de santé et de cohésion sociale, développer les maisons de santé dans les territoires en manque de médecins, moderniser les équipements hospitaliers et soutenir la recherche médicale.

Related Articles