Federer-Nadal, pour un premier rendez-vous à New York — US Open

Federer-Nadal, pour un premier rendez-vous à New York — US Open

Si Federer et Del Potro se sont affrontés 21 fois (15 victoires pour le Suisse), Nadal va rencontrer pour la première fois "LA" surprise du tournoi, Andrey Rublev, qui a fait mordre à la poussière au Bulgare Grigor Dimitrov et au Belge David Goffin. Le Suisse de 36 ans s'est en effet incliné face à Juan Martin Del Potro en quatre sets (7-5, 3-6, 7-6, 6-4).

L'Argentin de 1,98 m, 28e mondial, se dresse sur la route d'une éventuelle et très attendue demi-finale entre Federer et Nadal, le n° 1 mondial, qui a, lui, franchi sans encombre l'obstacle de l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov (n° 64), battu 6-2, 6-4, 6-1.

Match palpitant en perspectives...

L'Espagnol n'avait plus atteint le dernier carré de l'US Open depuis 2013, date de son deuxième titre dans le tournoi new-yorkais.

Mais le roi de Roland Garros (10 titres sur un total de 15 en Grand Chelem) se garde de tout triomphalisme: "Plus que mon prochain adversaire, ce qui est important, c'est mon niveau de jeu, si je joue bien, je peux battre n'importe qui, dans le cas contraire, cela devient difficile", a-t-il rappelé. "Je n'oublierai jamais ce match", a lancé Del Potro en espagnol à l'imposante et bruyante colonie argentine du Grandstand.

Meghan Markle s'exprime sur sa relation avec le prince Harry
Ce sont ses toutes premières confidences depuis que le prince de 32 ans a confirmé leur relation en novembre 2016. Durant tout ce temps-là je travaillais, et la seule chose qui a changé c'est le regard des gens.

C'est la rivalité maudite de l'US Open.

La N.1 mondiale Karolina Pliskova qui doit remporter le titre pour rester en tête du classement WTA, sera opposé à l'Américaine CoCo Vandeweghe (N.22), tandis que l'Estonienne Kaia Kanepi, 418e mondiale après 18 mois de pause pour raisons de santé et manque de motivation, défie une autre Américaine Madison Keys (N.16).

Andrey Rublev n'a rien pu faire face au n°1 mondial.

"Combien de fois on m'a parlé de l'état horrible du tennis aux Etats-Unis, ce carton-plein fait du bien", s'est félicitée Keys, la dernière à avoir composté son billet pour les demi-finales en dominant l'Estonienne Kaia Kanepi (6-3, 6-3).

Related Articles