Keys complète un dernier carré 100% américaine

Keys complète un dernier carré 100% américaine

On ne connaît pas encore la gagnante de l'US Open dans le tableau féminin mais elle sera à coup sûr américaine. L'Estonienne de 32 ans, qui n'avait pas connu de tableau principal en Grand Chelem depuis l'US Open 2015, signe une performance inattendue, en ayant sortie deux joueuses du top 50 mondial pour se hisser jusqu'en quart de finale.

La 15e tête de série sera opposée jeudi à sa compatriote CoCo Vandeweghe (WTA 22/N.20), qui avait éliminé plus tôt la N.1 mondiale Karolina Pliskova 7-6 (7/4), 6-3.

Depuis le début de l'ère Open, les États-Unis n'ont monopolisé les demi-finales dames en Grand Chelem qu'à cinq reprises: l'exploit est donc rare, mais a un petit goût de revanche.

Corée du Nord : Washington appelle à cesser les "demi-mesures"
Mais Pyongyang , et son dirigeant "ne demandent qu'une chose, la guerre", a-t-elle déploré. La position de Pékin, qui a appelé au " dialogue ", et Moscou n'est pas connue.

"Les gens vont pouvoir se rendre compte qu'il y a beaucoup de jeunes qui montent, il y a beaucoup de bonnes choses à venir pour le tennis américain", a souri la 16 mondiale. La première demi-finale mettra aux prises Venus Williams (9) et Sloane Stephens (83).

Madison Keys, qui avait échoué l'an dernier et la saison précédente au stade des 8es de finale à Flushing Meadows, partira favorite face à Vandeweghe.

Related Articles