Les 11 vaccins seront obligatoires au 1er janvier

Les 11 vaccins seront obligatoires au 1er janvier

L'entrée en vigueur des onze vaccins obligatoires pour les enfants sera effective à partir du 1er janvier.

Le tiers payant doit devenir un droit pour tous les Français à partir du 1 décembre prochain. "Nous laisserons évidemment le temps aux familles de se mettre en ordre de marche car il est hors de question de pousser les gens à vacciner dans l'urgence (.) Mais l'idée c'est que les 15% des enfants (non vaccinés) qui mettent en danger les autres et qui favorisent la réemergence d'épidémies pour lesquelles il y a des morts aujourd'hui se mettent en ordre de marche pour protéger le reste de la population".

À ce jour, seuls trois vaccins sont obligatoires: la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Ils seraient donc complétés par huit autres (hépatite B, coqueluche, haemophilus B, rougeole, oreillons, rubéole, pneumocoque et méningocoque C). Elle a également annoncé les peines encourues par les parents récalcitrants.

La ministre avait toutefois précisé, cet été, envisager que ce projet de loi sur la vaccination infantile s'accompagne d'une clause d'exemption pour les parents farouchement opposés à la vaccination.

Diplomatie: les Etats-Unis demandent la fermeture d'un consulat russe
Dénonçant " un acte regrettable et injustifié ", le département d'Etat américain a prévenu réfléchir à la réponse à apporter. Cette mesure intervient en réponse à la décision du Kremlin de réduire ses effectifs de diplomates américains en Russie.

Éternel sujet de débats et de polémiques entre fumeurs, politiques et professionnels de la santé, le prix du paquet de cigarettes devrait connaître une nouvelle hausse dans les mois et années venir, à en croire la ministre de la Santé Agnès Buzyn. Interrogée par Jean-Pierre Elkabbach, la ministre de la Santé a préconisé une augmentation progressive du prix du tabac: "Mon souhait est (une augmentation) d'un euro par an", a-t-elle confié au journaliste. "L'objectif est d'atteindre un paquet à 10€" d'ici 2020 explique la ministre.

Agnès Buzyn compte regrouper les "nombreux" plans de santé publique, "en particulier ceux portant sur les actions de prévention", dans un plan national de santé publique.

"Si nous ne faisons pas un plan global", la hausse du paquet de cigarettes "ne servira à rien", a-t-elle mis en garde. Consciente de l'ambiguïté du terme " généralisable ", la ministre a précisé: " Le tiers payant a vocation à être généralisable, ce qui veut dire qu'il faut que cela soit un système gagnant-gagnant ".

Related Articles