Macron défend l'action du gouvernement — Irma

Macron défend l'action du gouvernement — Irma

Emmanuel Macron est attendu mardi dans la partie française de Saint-Martin puis à Saint-Barthélémy, deux îles dévastées par l'ouragan Irma, afin d'ouvrir la voie à la reconstruction de ces territoires des Antilles françaises.

"Le retour à la normale est la priorité absolue", avait auparavant lancé le chef de l'Etat depuis le tarmac de l'aéroport de Pointe-à-Pitre, accompagné des ministres des Outre-mer, de l'Education, et de la Santé. "Quant à la visite d'Emmanuel Macron, ce mardi dans l'île, elle juge qu "'il faut qu'il vienne voir partout comment c'est, pour qu'il prenne conscience de l'horreur ici".

"Nous quadrillons aujourd'hui l'île et je crois qu'il n'y a plus de faits comme il s'était produit dans la première nuit", a-t-il répété lundi, en référence aux scènes de pillages dans les supermarchés et chez les particuliers.

"Le temps est à l'union nationale" et pas à des polémiques "intempestives, inopportunes" qui manquent "de dignité", a-t-il poursuivi, en disant entendre la colère des sinistrés, qu'il a jugée "normale".

Alors que la rentrée des classes n'a pas pu avoir lieu, il a indiqué que l'objectif était " d'assurer la reprise des cours [.] à la rentrée des vacances de la Toussaint ". "Les moyens sont là, avec un retour à l'ordre public partout où nous avons connu des débordements inacceptables", a également déclaré le président.

Affaire Grégory : Un rapport de gendarmerie incrimine Bernard Laroche
Selon le JDD , ce rapport s'appuie sur " de nouveaux regroupements et sur des témoignages oubliés exhumés du dossier judiciaire ". A l'époque des faits, l'adolescente avait dans un premier temps accusé son beau-frère avant de se rétracter .

A l'aéroport de Saint-Martin, la population se presse pour quitter l'ile. Alors que la facture devrait s'établir à au moins 1,2 milliard d'euros pour les assurances dans les seules îles de Saint-Martin (ravagée à 95%) et Saint-Barthélemy et que 27 personnes ont perdu la vie dans les Caraïbes, le cyclone dévastateur touche depuis dimanche 10 septembre la péninsule de la Floride, aux États-Unis, rapporte Le Monde.

Alors que l'ouragan José a finalement épargné les sinistrés des deux îles et que le pont aérien et le pont maritime ont repris leurs liaisons ce dimanche vers et depuis la Guadeloupe, notamment pour évacuer les personnes les plus vulnérables, la question se pose dans un contexte sécuritaire et sanitaire très délicat.

Que devient l'ouragan IRMA une semaine après son passage dévastateur sur Saint-Martin et Saint-Barthélemy?

"Si gouverner c'est prévoir on ne peut que condamner l'État français pour son inertie, son absence de mesures préventives", dénonce le GRS (Groupe Révolution Socialiste).

Une interdiction de circulation s'apparentant à un couvre-feu reste en vigueur à Saint-Martin entre 19 h et 07 h jusqu'à mercredi. Je suis vraiment désolé, mais zéro. Lundi, 278 rescapés sont arrivés à Paris. Où sont également les quelque 85 tonnes de nourriture, le million de litres d'eau et les 2.200 kg de médicaments qui ont d'ores et "déjà été transportés" vendredi selon la préfecture de région?

Related Articles