Trump dit à Curry de rester chez lui

Trump dit à Curry de rester chez lui

Car depuis que le milliardaire new-yorkais a été élu au poste de "chef du monde libre", les plus grandes stars y réfléchissent à deux fois avant d'aller se faire féliciter par le président américain.

C'est la réponse qu'a donnée sur Twitter le président au joueur étoile des Warriors de Golden State Stephen Curry, qui a très clairement fait savoir qu'une telle visite ne l'intéressait pas. "Puisque Stephen Curry est hésitant et bien l'invitation est annulée", a balancé le Républicain de 71 ans sur son compte du réseau social à l'oiseau bleu. "Une invitation à la Maison Blanche était un honneur avant que vous n'y venez", publie-t-il.

Autant dire que ce tweet a fait jaser en Amérique du Nord.

Transports: Philippe lance des Assises pour sortir de l'"impasse"
Enfin, un conseil d'orientation des infrastructures (composé de six parlementaires, quatre élus locaux et six experts) est mis en place.

Cela faisait plusieurs semaines que la question de cette rencontre était sur la table alors qu'elle n'avait pas posé de problème sous Barack Obama (Stephen Curry était allé à la Maison Blanche avec son équipe après son titre de 2015) ni même pendant les deux mandats de George W. Bush. On ne soutient pas ce que notre Président a dit, ce qu'il n'a pas dit dans les moments importants.

Ces états d'âme ont visiblement irrité au plus haut point Trump, qui a donc fini par prendre une décision que personne ou presque n'avait envisagé.

Related Articles