US Open - Williams-Stephens, Keys-Vandeweghe ce jeudi

US Open - Williams-Stephens, Keys-Vandeweghe ce jeudi

Ainsi, 4 Américaines étaient au rendez-vous et forcément une représentante du pays de l'Oncle Sam va soulever le trophée dans la nuit de samedi à dimanche. Sloane Stephens n'a ainsi eu aucune pitié pour Venus Williams, 37 ans.

En attendant le retour de Serena Williams, programmé pour l'Open d'Australie en janvier, le tennis américain va marquer les esprits: l'US Open reviendra soit à Venus, qui deviendra de fait la doyenne des joueuses sacrées en Grand Chelem, ou à une Américaine ne portant pas le patronyme des Williams, une première depuis Davenport en 1998.

Présente comme son adversaire et amie pour la première fois dans une finale de Grand Chelem, Sloane Stephens a quant à elle livré le match parfait.

11 Sur les 30 derniers Grands Chelems, 11 joueuses ont gagné pour la première fois un tournoi de ce niveau: Schiavone (2010 Roland-Garros), Li (2011 Roland-Garros), Kvitova (2011 Wimbledon), Stosur (2011 US Open), Azarenka (2012 Open d'Australie), Bartoli (2013 Wimbledon), Pennetta (2015 US Open), Kerber (2016 Open d'Australie), Muguruza (2016 Roland-Garros), Ostapenko (2017 Roland Garros) et Stephens (2017 US Open).

Washington impose un vote lundi sur de nouvelles sanctions — Corée du Nord
Dès mardi, la marine sud-coréenne a lancé des manœuvres à tirs réels, afin de dissuader Pyongyang de toute provocation en mer. D'une part, il s'agit du laxisme de la part des Etats membres de l'Onu qui n'appliquent pas rigoureusement les sanctions.

L'autre demi-finale a été moins disputée. Entre deux joueuses qui reviennent de loin.

Elle a bouclé en beauté avec ce titre un incroyable parcours: privée de compétition pendant onze mois à cause d'une fracture de fatigue à un pied et retombée à la 957e place mondiale, elle n'a fait son retour en compétition qu'en juillet. La partie a duré 1 heure et 7 minutes. Opérée à deux reprises du poignet gauche elle complétera l'affiche de la finale inédite de l'US Open. Stephens l'avait emporté 6-4, 6-2.

Après avoir éliminé notamment l'Italienne Roberta Vinci au 1er tour, la Slovaque Dominika Cibulkova au tour suivant et surtout sa compatriote Venus Williams en demi-finales, Stephens a survolé la finale. Les Williams, icônes et source d'inspiration: "Nous marchons, Madison et moi, sur les traces de Venus, c'est une ambassadrice de notre sport et des femmes afro-américaines, c'est un honneur pour nous de jouer en même temps qu'elle, de tenter de faire comme elle". Alors que la cadette des sœurs Williams, qui a remporté 23 titres du grand chelem et passé 309 semaines en tête du classement mondial, dont 186 consécutives, découvre la vie de jeune maman, le tennis féminin américain redécouvre sa gloire passée.

Related Articles