Affaire Sonia Nour: Mélenchon et Ruffin se désolidarisent d'une suppléante

Affaire Sonia Nour: Mélenchon et Ruffin se désolidarisent d'une suppléante

Suite à l'attaque de la gare Saint-Charles à Marseille, Sonia Nour s'indigne sur Facebook des différences de traitement médiatique lorsqu'il s'agit de meurtres de femmes: "Quand un martyr égorge une femme et poignarde une autre là ça fait du bruit".

La jeune femme avait qualifié l'auteur de l'attaque au couteau à Marseille de "martyr", en relativisant les actes de terrorisme. "Terrorisme, du sang, civilisation Bla Bla Bla.", écrit la collaboratrice du maire de La Courneuve sur le réseau social. Ces propos ont fait réagir de nombreux internautes qui les ont immédiatement condamnés.

Communiqué du maire, Gilles Poux, au sujet des déclarations excessivement graves tenues sur les réseaux sociaux par une collaboratrice de la collectivité.

Plus tard dans la journée, Sonia Nour a publié un autre message, pour expliquer le fond de sa pensée. "Par contre que le terrorisme patriarcal nous tue tous les deux jours on l'entend moins votre grande gueule", ajoutait-elle. Ce dernier a répondu à tous ceux qui l'interpellaient qu'il condamnait "sans nuance" ces "propos inacceptables". Elle donne son interprétation du terme "martyr", et déclare avoir voulu mettre en lumière "l'hypocrisie qui veut que ces crimes ne soient jamais étudiés sur le plan de la construction humaine et surtout de la construction masculine".

"Malgré les croyances populaires, les attentats-suicides ne sont liés ni au fondamentalisme islamique, ni à la religion en général (voir mouvements fachos nationalistes etc.)".

Le FC Barcelone en grève ce mardi
Beaucoup de monuments et sites touristiques de Barcelone, comme la Sagrada Familia, n'ont pas ouvert leurs portes. Des slogans ont été scandés contre les forces de l'ordre aux cris de " dehors police nationale ".

Si la forme est maladroite, la comparaison douteuse et les mots mal choisis, la réflexion sur le silence qui entoure les violences faites aux femmes en France est bien légitime. En France, nous avons l'équivalent d'un Bataclan chaque année pour les femmes (...) En quoi le crime dit + islamiste + serait plus atroce que le crime de femmes par leur conjoint ou ex...?

Le secrétaire départemental du FN Jordan Bardella a effectué un signalement auprès du procureur de la République de Seine-Saint-Denis pour dénoncer des propos qu'il qualifie "d'apologie du terrorisme ".

"Je suis choquée. Je ne pensais pas qu'un maire communiste se servirait du déchaînement de l'extrême droite pour me suspendre sans solde et m'emmener en conseil de discipline pour apologie de terrorisme comme le souhaite l'extrême droite".

À en croire la dernière publication de Sonia Nour sur sa page Facebook, cette polémique n'est pas sans conséquence sur sa situation professionnelle.

Related Articles