FIFA - Al-Khelaïfi visé par une enquête pour corruption !

FIFA - Al-Khelaïfi visé par une enquête pour corruption !

"Jérôme Valcke est soupçonné d'avoir accepté des avantages indus en lien avec l'octroi de droits média dans certains pays de la part d'un homme d'affaires dans le domaine des droits sportifs en ce qui concerne les Coupes du monde de football de la FIFA de 2018, 2022, 2026 et 2030 et de la part de Nasser Al-Khelaïfi en ce qui concerne les Coupes du monde de la FIFA de 2026 et 2030". Et l'ancien secrétaire générale de la Fifa n'est pas seul dans cette galère, puisque le nom de Nasser Al-Khelaïfi apparaît également, pour les Mondiaux de 2026 et 2030.

Jérôme Valcke, ancien bras droit de Sepp Blatter. Ce jeudi 12, la justice suisse a révélé avoir ouvert une enquête, laissant penser qu'une nouvelle et vaste affaire de corruption pourrait bien salir encore un peu plus ce sport dans les semaines et mois à venir. Une procédure pénale qui doit lever le voile sur les droits TV pour les Coupes du Monde.

"Deux magistrats du PNF assistés d'enquêteurs de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) ont procédé ce jour à une perquisition des bureaux parisiens de BeIN Sports France", a indiqué le PNF dans un communiqué indiquant que cette opération a été menée suite à une demande d'entraide judiciaire.

Plus de 2 millions d'électeurs aux urnes pour élire leur président — Liberia
L'ancien attaquant, passé par l'OM, le PSG et l'AS Monaco, a été le premier joueur africain lauréat du Ballon d'Or, en 1995. A 51 ans, la silhouette s'est épaissie, la barbe plus grisonnante, mais George Weah reste toujours l'idole du Libéria.

En collaboration avec les autorités compétentes " de France, de Grèce, d'Italie et d'Espagne, des perquisitions ont eu lieu simultanément et à divers endroits", a ajouté le MPC.

Oui, en 2010, la justice suisse avait accusé l'ancien président de la Fifa Joao Havelange et l'ancien président de la fédération brésilienne Ricardo Teixeira d'avoir touché des pots de vin faramineux de la part de la société de marketing ISL, qui avait l'exclusivité des droits de retransmission des Coupes du monde.

Related Articles