"ICAN: "la Russie dit " respecter " la décision du Comité Nobel

" Certains pays modernisent leurs arsenaux nucléaires, et le danger que plus de pays se procurent des armes nucléaires est réel, comme le montre la Corée du Nord ", a expliqué la présidente du Comité Nobel, Berit Reiss-Andersen, en appelant les puissances nucléaires à entamer des " négociations sérieuses " en vue d'éliminer leurs arsenaux nucléaires.

Ce n'est pas une personne, mais une coalition mondiale d'ONG qui oeuvre pour l'abolition de l'arme nucléaire qui a remporté le Prix Nobel de la Paix cette année.

" Nous sommes fiers d'avoir joué un rôle majeur dans sa création (.) Toute nation qui est à la recherche d'un monde plus pacifique, sans menace nucléaire, devra signer et ratifier cet accord crucial sans délai", relève l'ICAN dans son communiqué.

Nantes. Un prêtre braqué en pleine cérémonie
Et Pierre Sennès de préciser: "Un individu est entré dans l'église vers 11h40 et a mis le prêtre en joue avec une arme de poing". Personne n'a été blessé mais les pompiers ont tout de même dû intervenir et deux personnes très choquées ont été hospitalisées.

L'ICAN, récompensée par le prix Nobel de la paix pour sa lutte en faveur du désarmement nucléaire, a exprimé ce vendredi son malaise face à la présidence de Donald Trump, déplorant qu'"il n'y ait rien qui puisse être fait pour l'arrêter".

Ce traité a été signé par une cinquantaine de pays en marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York le 20 septembre. Mais la portée du texte reste symbolique en raison du boycott par les puissances nucléaires ou qui aspirent ouvertement à le devenir (États-Unis, Russie, Royaume-Uni, France, Chine, Inde, Pakistan, Israël et Corée du Nord).

L'archevêque sud-africain et prix Nobel de la paix Desmond Tutu, le musicien de jazz Herbie Hancock ou encore le dalaï-lama font partie de ceux qui soutiennent l'organisation, dont le siège se situe dans les bâtiments du Conseil œcuménique des Eglises à Genève, près de l'ONU. "Un argument important dans la justification de l'interdiction des armes nucléaires est la souffrance humaine inacceptable qu'une guerre nucléaire causera", souligne le Comité. Le traité entrera en vigueur dès lors qu'il aura été ratifié par 50 d'entre eux.

Related Articles