Inconduite sexuelle : Kevin Spacey révèle son homosexualité

Inconduite sexuelle : Kevin Spacey révèle son homosexualité

Le site américain précise que l'acteur n'avait jamais reparlé de cette expérience douloureuse jusqu'à ce que l'affaire Harvey Weinstein fasse trembler Hollywood et le monde du cinéma.

Les faits remontent à 1986. Dimanche 29 octobre, en début de soirée, l'acteur Anthony Rapp connu pour sa participation dans "Star Trek: Discovery" a accusé la star de House of Cards de lui avoir fait des avances lorsqu'il était âgé de 14 ans. Je ne sais pas si c'est ce que je me suis dit sur le moment, mais je me rendais compte qu'il tentait quelque chose de sexuel, raconte Anthony Rapp à BuzzFeed. "Je suis allé dans la salle de bain, j'ai vu une photo de lui enlaçant un homme, je me suis dit 'ah, il est gay', je suis sorti et je lui ai dit 'je crois que je vais y aller'". Il m'a suivi jusqu'à la porte d'entrée de l'appartement et alors que je partais m'a demandé si je voulais vraiment partir. "Je lui ai répondu 'oui, bonne nuit" et j'ai quitté les lieux".

" Il cherchait à me séduire ", a expliqué Anthony Rapp à Buzzfeed, affirmant que Kevin Spacey, visiblement ivre, l'avait poussé sur son lit et s'était allongé sur lui. Cette histoire m'encourage à dévoiler d'autres pans de ma vie. Honnêtement, je ne me souviens pas de cette rencontre, qui se serait déroulée il y a 30 ans. "Je suis désolé pour ce qu'il a pu ressentir pendant toutes ces années". L'acteur américain réagit aux propos d'Anthony Rapp, qui l'accuse de harcèlement sexuel sur mineur. Durant mon existence, j'ai eu des relations avec des hommes et des femmes et j'ai décidé de vivre désormais en tant qu'un homme gai.

La pole pour Vettel, Hamilton 3e — GP du Mexique
A noter qu'en début de Q3, Valtteri Bottas a failli percuter Max Verstappen , qui avait ralenti dans les derniers virages. La scène cocasse se déroule lors de la deuxième séance d'essais libres, dominée par Daniel Ricciardo sur Red Bull.

À 58 ans, Kevin Spacey vient de faire son coming out.

"Admettre être homosexuel n'est pas la même chose que d'admettre avoir agressé sexuellement un enfant de 14 ans. Confondre les deux est répugnant.", s'est indigné l'acteur Richard Lawson. "Cela expose la communauté gay à des critiques et des amalgames vieux de millions d'années", a-t-il continué dans un autre tweet. Nous avons dû parcourir une distance significative pour nous éloigner de l'idée que nous [les gays] sommes tous pédophiles.

Nombreux sont ceux à remettre en cause le timing de son coming-out, beaucoup voyant dans celui-ci un moyen de détourner l'attention des graves accusations portée à son encontre.

Related Articles