L'Élysée envisagerait de lui retirer la Légion d'honneur — Affaire Harvey Weinstein

L'Élysée envisagerait de lui retirer la Légion d'honneur — Affaire Harvey Weinstein

Harvey Weinstein, qui nie toute relation non consentie, est accusé d'avoir agressé ou harcelé sexuellement de nombreuses femmes au cours des trente dernières années. En interview sur TF1 et LCI ce dimanche 15 octobre, Emmanuel Macron a évidemment été interrogé sur ses révélations accablantes.

L'Elysée s'apprête-t-elle à retirer sa Légion d'honneur au producteur américain Harvey Weinstein, en pleine tourmente alors que les accusations d'agressions sexuelles le visant se sont récemment multipliées. Le retrait d'une Légion d'honneur se fait sur proposition du grand chancelier de la Légion d'honneur, en l'occurrence le président de la République, et requiert l'avis du ministre des Affaires étrangères et du conseil de l'ordre de la grande chancellerie.

"Je souhaite, comme ses actes manquent à l'honneur, que nous en tirions toutes les conséquences", a admis Emmanuel Macron.

Closer.fr vous propose de revoir cette séquence.

Le code de la Légion d'Honneur prévoit pour les Français qu'un "comportement contraire à l'honneur" peut conduire à un blâme, une suspension ou une exclusion de l'ordre.

Quand Pochettino tacle Guardiola — Manchester City
Arrivé cet été avec les faveurs de Pep Guardiola , Benjamin Mendy s'est gravement blessé au genou après quelques matches sous sa nouvelle tunique.

Il avait été fait chevalier de la Légion d'honneur par Nicolas Sarkozy.

Si la procédure aboutit, Harvey Weinstein ne serait pas la première personnalité à subir un retrait de décoration.

Par le passé, le cycliste Lance Armstrong, convaincu de dopage, a été privé en 2014 de sa Légion d'honneur obtenue en 2005 pour "manquement contraire à l'honneur".

En 2012, c'est le couturier britannique John Galliano, promu en 2009, qui avait été sanctionné après une condamnation pour injures antisémites.

Related Articles