Le Général Bassolé bénéficie d'une liberté provisoire — Burkina-Faso

Le Général Bassolé bénéficie d'une liberté provisoire — Burkina-Faso

"Dans la nuit d'hier, aux environs de 20h30, nous avons appris qu'une décision de la justice militaire accordait une liberté au général Djibrill Bassolé, incarcéré depuis deux ans, dans le cadre du putsch manqué de septembre 2015".

Détenu depuis octobre 2015 à la Maison d'arrêt et de correction des armées pour son implication présumée dans le coup d'Etat orchestré par l'ex Régiment de sécurité présidentiel (RSP) contre les autorités de la transition, le général de gendarmerie Djibril Bassolé a bénéficié d'une liberté provisoire le mardi 10 octobre. Ils disent voir le général avant de se prononcer.

Selon des sources judiciaires, le procès du putsch manqué pourrait s'ouvrir fin 2017, alors que le tribunal militaire a renvoyé à début octobre l'audience de mise en accusation de toutes les personnes poursuivies. Bassolé a été inculpé de " trahison", atteinte à la sûreté de l'Etat, " complicité d'assassinat, de blessures volontaires", sur la base d'enregistrement d'une supposée conversation téléphonique qu'il aurait eue avec le président de l'Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro.

La tempête Nate a fait au moins 22 morts en Amérique centrale
Après les Etats-Unis, et plus récemment la Caraïbe, c'est l'Amérique centrale qui essuie les effets d'une tempête, baptisée Nate . Nate a fait au moins six morts et 15 disparus et le gouvernement a décrété l'état d'urgence pour tout le pays.

En juillet, le Groupe de travail sur la détention arbitraire du Haut-commissariat aux droits de l'Homme de l'ONU avait jugé "arbitraire" la détention de Djibrill Bassolé, appelant à le "libérer immédiatement".

En dépit des problèmes de santé évoqués par ses avocats, la justice militaire lui avait refusé la liberté provisoire à plusieurs reprises.

Related Articles