Les laboratoires MERCK assignés en justice à Lyon — Levothyrox

Les laboratoires MERCK assignés en justice à Lyon — Levothyrox

Pour rappel, le laboratoire Merck Serono (filiale du groupe allemand dont le siège français est situé à Lyon) a mis sur le marché en mars une nouvelle formule du Levothyrox, médicament permettant de soigner l'hypothyroïdie ou accompagnant la suite d'une opération du cancer de la thyroïde. Si 3 500 personnes se sont inscrites pour rejoindre cette action collective, 1 200 dossiers de plaignants sont en cours de vérification et viendront s'ajouter aux 108 premières plaintes déposées, à raison de 100 nouveaux dossiers par semaine.

En conséquence, il réclame pour ses clients une indemnité forfaitaire de 10 000 € par personne, soit 5000 € de préjudice résultant du défaut d'information et 5000 € provenant du préjudice d'angoisse.

Catalogne. Manuel Valls rembarré par sa soeur Giovanna sur Twitter
La sœur de Manuel Valls s'était déjà fait connaître en mai 2015 lors de la publication de son autobiographie "Accrochée à la vie". Un peu plus d'une heure plus tard, l'ancien Premier ministre a reçu une réaction inattendue, comme l'a repéré Le Lab .

L'assignation dénonce les manquements du laboratoire en matière d'information: notice incomplète, défaut d'information sur l'impact prévisible du changement de formule, et absence de réaction en dépit de la multiplication de la signalisation d'effets indésirables.

Saisi en civil par Me Lèguevaques, le Tribunal d'instance de Lyon a fixé une première audience au 18 décembre 2017. Pourtant, selon l'avocat, d'après la littérature médicale et les tests de bioéquivalence, les laboratoires MERCK connaissaient parfaitement les risques et savaient que 5 à 7% des malades devraient faire face à des troubles plus ou moins importants. D'ici cette date, il est toujours possible de se joindre à l'action collective conjointe.

Related Articles