Les radars "pompes à fric"? Non, l'argent sert à entretenir les routes

Les radars

"A quoi sert l'argent des radars automatiques?" La question est légitime puisqu'elle a été posée en juin dernier par la Cour des comptes.

Un montant de 845,2 millions d'euros pour l'année 2016C'est la première fois qu'un tel document annexe, d'une longueur de 46 pages, est rédigé à destination des élus et des citoyens, afin d'expliquer clairement le fonctionnement des crédits issus des amendes radars. Alors qu'est examiné actuellement le volet recettes du projet de loi de finances 2018, la Sécurité routière rappelle que les recettes des radars ne servent pas principalement à financer l'État. Et il s'agit en fait des "recettes", liées à la majoration des amendes.

Ce premier rapport officiel, qui sera publié chaque année, "témoigne du désir de transparence pour répondre aux détracteurs de la sécurité routière: on entendait que les radars c'était des pompes à fric, des recettes fiscales pour l' État", a expliqué Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière.

Le Ministère de l'Intérieur a également tenu à préciser que les radars automatiques étaient uniquement installés pour "contribuer à la réduction des morts et des blessés sur nos routes".

Ed Sheeran percuté par une voiture, ses prochains concerts compromis
Notre petit rouquin favori, Ed Sheeran , a été victime d'un accident dimanche soir. Le chanteur s'est en effet cassé le bras droit et porte son bras gauche en écharpe.

Sur les 845,2 millions d'euros, l'Agence de financement des infrastructures de transports de France, chargée notamment de réparer les routes et tunnels, prend 351,5 millions d'euros. "Par ailleurs, 239 millions ont été alloués à la délégation à la sécurité routière pour " déployer et maintenir les systèmes automatiques de contrôle et de sanction ", ainsi que pour financer " le système de gestion des points du permis et conduire " et " des dispositifs de prévention ".

Le solde du produit des amendes "infractions de la route", soir 897 millions, correspond aux amendes de stationnement et des contraventions émises par la police de circulation.

En France, 4.398 radars sont implantés sur le réseau routier et leurs recettes ne cessent d'augmenter. Ainsi, une annexe du projet de loi de finances 2018 explique que seulement 8,2 % de ces recettes sont allées dans la poche de l'Etat.

Related Articles