Nouvelle négociation dans le transport routier — Réforme du travail

Nouvelle négociation dans le transport routier — Réforme du travail

Il sanctuarise des annexes de rémunération menacées par la réforme du code du travail.

"Pour rappel, les syndicats avaient déclarés être" effarés" sur l'application de la réforme du travail par ordonnances à l'issue de la réunion entre le ministère des transports et le patronat.

Dans un communiqué posté sur son compte Twitter, la ministre des Transports Élisabeth Borne a salué un texte qui "respecte l'esprit des ordonnances".

Le gouvernement respire. Un accord a été trouvé avec les routiers.

"Mais selon l'entourage de Muriel Pénicaud, le projet d'accord sur la table le matin était " complètement illégal ", il fallait " trouver une solution juridique pour concrétiser la volonté politique unanime " des partenaires sociaux.

L'enquête s'accélère, plusieurs gardes à vue et perquisitions — Attaque de Marseille
Les investigations ont notamment permis d'établir qu'il avait écouté sur Internet des chants religieux islamiques, d'après une autre source proche de l'enquête.

C'est une victoire indéniable pour les salariés qui ont mené ce combat, se félicite Patrice Clos, secrétaire général de la fédération FO Transports, auprès de l'AFP.

Au cœur des débats: la prime d'ancienneté, les frais de déplacement - dits "frais de route" - ou encore le 13ème mois accordés aux routiers.

Cet accord prévoit aussi une révision de la convention collective permettant aux éléments de rémunération du travail de nuit, de dimanches et jours fériés de faire partie intégrante du salaire minimal hiérarchique. Craignant une possible baisse de la rémunération par le biais d'accords d'entreprise moins-disant que la branche professionnelle, ils menaçaient de bloquer le pays mardi, en même temps que la journée de grève des fonctionnaires. La CFTC a par exemple loué la conclusion d'un accord "bénéfique pour les salariés" et qui "empêche le dumping social par des entreprises moins vertueuses".

Le gouvernement " s'engage à confirmer dans le code des transports les spécificités du transport routier en matière de frais de déplacement ", objet d'un protocole spécifique datant de 1974, ont-elles par ailleurs précisé.

Le sénateur (LR) des Deux-Sèvres Philippe Mouiller s'inquiète de la brèche qui pourrait être ainsi ouvert dans la réforme du code du travail.

Related Articles