[VIDEO] Le chanteur Slimane victime de racisme

[VIDEO] Le chanteur Slimane victime de racisme

Donc je récupère la carte d'identité en question et je commence à réfléchir à ce qu'il vient de se passer et regarde autour de moi. Mais Slimane a quant à lui droit à un traitement particulier. "De toutes les autres personnes dans la voiture ayant environ une trentaine d'années je suis le seul dont la pièce d'identité ait été retenue". "Je commence à me poser des questions et je me dis qu'on ne peut pas laisser trop passer les choses comme ça car pour moi, c'est une sorte de racisme du quotidien et de ségrégation", explique le chanteur aux origines algériennes.

Il va donc demander "très gentiment" aux policiers, "avec beaucoup de politesse", pourquoi ils ont gardé sa pièce d'identité. Ce derniers lui répondent alors "qu'il y a des problèmes de fausses cartes d'identité en ce moment" et que cette situation n'a rien à voir avec son "nom" ou son "faciès ". Et pointe le "caractère un peu raciste" du contrôle. Je lui ai juste demandé des explications. "Et la seule réponse de ces policiers a été, avec un tutoiement bien sûr, "tu devrais te taire parce que sinon je vais te contrôler" ", a-t-il confié. Si tu continues comme ça, je vais t'emmener au poste. "Ces personnes n'ont pas le droit, sous réserve de porter un uniforme, de nous parler comme si on était des incultes forcément dealer de drogue", ajoute-t-il.

Slimane assure que cela lui "arrive vraiment beaucoup de fois". Cela le rend donc d'autant plus "triste, parce que ça arrive trop souvent et que ça devient banal. Je me suis retrouvé seul avec mon manager face à ces policiers qui m'ont parlé comme si j'étais la dernière des sous-merdes qu'ils avaient rencontrée dans leurs vies".

Porsche 911 Carrera T, sport sans excès
Ce bolide de la marque allemande est aussi caractérisé par ses jantes en alliage spéciales de 20 pouces . La nouvelle Carrera T peut également bénéficier en option pour la première fois de sièges baquets.

Si Slimane n'a pas pesé ses mots pour dénoncer de tels agissements, il ne remet cependant pas en cause le travail de la police nationale.

S'il ne veut pas " pointer du doigt la police française car c'est un métier très difficile et que le plupart des policiers sont des gens formidables ", Slimane dénonce une banalisation de "ce genre de contrôles abusifs". Accompagné de son manager à bord d'un train Thalys, le chanteur, déjà victime d'insultes racistes et homophobes sur les réseaux sociaux, affirme avoir été le seul passager de son wagon à s'être vu retenir ses papiers d'identité pour " vérification ".

Related Articles