Affaire Ramadan: Charlie Hebdo se paye Edwy Plenel

Affaire Ramadan: Charlie Hebdo se paye Edwy Plenel

La dernière une du journal, consacrée à Tariq Ramadan, a entrainé une vague d'insultes et de menaces sur les réseaux sociaux. Questionné sur les cinq semaines passées au Palais de Justice de Paris à croquer le procès d'Abdelkader Merah, le directeur de Charlie Hebdo note que "ce procès a permis de comprendre les mécanismes de la construction de l'extrémisme religieux".

Charlie Hebdo, visé par un sanglant attentat jihadiste en 2015 qui a fait 12 morts, a déposé une plainte lundi pour des menaces de mort sur les réseaux sociaux. Il y a un moment où il faut dire: "ça suffit!" Celle-ci met en scène l'intellectuel suisse, sourire aux lèvres, le pantalon déformé par un sexe en érection proclamant qu'il est "le 6e pilier de l'islam ".

"L'enquête, confiée à la BRDP (brigade de répression de la délinquance contre la personne) de la police judiciaire, a été ouverte pour " menaces de mort matérialisées par un écrit " et " apologie publique d'un acte de terrorisme", a précisé cette source. "La défense de Tariq Ramadan", peut-on lire au-dessus du dessin signé Juin.

Deschamps : Fekir n'est pas un robot
Muet depuis sept matchs avec l'Atletico Madrid, l'attaquant français vit un début de saison compliqué. N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace "Ajouter un commentaire".

"Je souhaite, dès lors qu'une menace de cette gravité est proférée, quel que soit le média sur lequel elle est proférée, que des poursuites puissent être diligentées afin que des sanctions puissent être prononcées", a déclaré le premier ministre devant l'Assemblée nationale.

Depuis le 24 octobre dernier, l'islamologue et théologien suisse est visé par une enquête pour "viol, agression sexuelle, violences et menaces de mort", après les plaintes de deux femmes. Le jihad ("effort") est considéré comme le sixième pilier de l'islam par une minorité au sein du sunnisme, bien qu'il n'en ait pas le statut officiel.

Related Articles