Découverte d'une planète susceptible d'héberger des signes de vie — Espace

Découverte d'une planète susceptible d'héberger des signes de vie — Espace

Elles sont d'excellentes cibles dans la recherche d'exoplanètes et elles sont donc de plus en plus étudiées. Aujourd'hui, une équipe de chercheurs européens vient d'annoncer la découverte d'une planète potentiellement habitable autour de cette étoile.

Une équipe utilisant le High Accuracy Radial velocity Planet Searcher (HARPS) à l'observatoire de La Silla au Chili a découvert une exoplanète de faible masse autour de l'étoile naine rouge Ross 128 avec une orbite de 9,9 jours.

De nombreuses naines rouges, y compris Proxima Centauri, sont sujettes à des éruptions qui baignent parfois leurs planètes en orbite dans des rayons ultraviolets et rayons X mortels. Le chercheur Abel Mendes, de l'université de Porto Rico, avait en effet indiqué avoir capté grâce au radiotélescope d'Arecibo d'étranges signaux radio, quasi périodiques et assez proches de ce que pourrait être une émission radio artificielle en provenance des parages de cette étoile, située à moins de 11 années-lumière de nous. C'est d'ailleurs pour cette raison que Proxima b, située à 4,2 années-lumière de la Terre, n'abrite probablement aucune vie. Ross 128 b prendra alors la couronne de Proxima b et deviendra l'exoplanète la plus proche de la Terre. En conséquence, la température d'équilibre de Ross 128 b est estimée entre -60 et 20 ° C, grâce notamment à la " fraîcheur " de sa petite étoile hôte (un peu plus de la moitié de la température de surface du Soleil). Bien qu'elle se trouve actuellement à 11 années-lumière de la Terre, Ross 128 se dirige actuellement vers nous et devrait devenir notre voisin stellaire le plus proche dans 79 000 ans - un clin d'œil en termes cosmiques.

Iran : plus de 300 morts dans un séisme
Le séisme a également été ressenti dans des zones frontalières de l'Irak, en Iran et en Turquie . Ils avaient fait une quarantaine de morts en Iran et autant au Pakistan voisin.

Bien sûr, ses découvreurs s'interrogent sur "l'habitabilité " de ce nouveau monde; se pourrait-il que Ross 128 b soit entourée d'une atmosphère, et pourquoi pas d'une couverture d'eau liquide où pataugeraient des tardigrades ou des pingouins extraterrestres? Si on ajoute à cela que la planète Ross 128 b, près de dix millions de fois moins brillante que son étoile, présente une magnitude de l'ordre de 28, on réalise l'impossibilité technique actuelle de cette observation.

Les scientifiques tenteront dans les prochaines années de détecter la présence de biomarqueurs tels que l'oxygène dans son atmosphère.

Même si les scientifiques, qui ont découvert Ross 128 b, considèrent que c'est une exoplanète tempérée, l'incertitude demeure pour déterminer si la planète se trouve à l'intérieur, à l'extérieur ou sur dans la zone habitable.

Related Articles