Des interpellations en France et en Suisse — Antiterrorisme

Des interpellations en France et en Suisse — Antiterrorisme

Des perquisitions ont également été menées en Suisse. Selon les informations de franceinfo, cinq des neuf personnes interpellées mardi en France l'ont été dans ce département du sud-est de la France.

Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers.

Cet homme arrêté en Suisse était aussi en lien sur les réseaux sociaux avec un adolescent de 13 ans, soupçonné de préparer une attaque jihadiste au couteau. Deux frères "suivis pour radicalisation" ont ainsi été interpellés dans les Alpes-Maritimes.

Une information judiciaire avait été ouverte le 19 juillet en France pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle et provocation directe à la commission d'un acte de terrorisme par un moyen de communication au public en ligne". "Une photo de lui avait été trouvée sur les réseaux sociaux, tenant une feuille proclamant son allégeance" au groupe Etat islamique (EI), ont-elles précisé.

Le Havre : un skipper de la transat interrogé par la police
Le co-skipper d'Oman Sail, Fahad Al Hasni (engagé en Class 40), a été placé en garde à vue vendredi soir pour une affaire d'agression sexuelle.

Dans l'Hexagone, deux des individus ont été interpellés en Ile-de-France (Val-de-Marne et Seine-Saint-Denis), les autres dans les Bouches-du-Rhône et dans les Alpes-Maritimes, précise une source proche de l'enquête. Le Ministère public de la Confédération suisse a déclaré dans un communiqué qu'il allait " demander le placement en détention préventive " de la Colombienne.

Enquête en cours. L'une des personnes arrêtées en France fait partie des individus visés par la procédure suisse et est de nationalité suisse, a dit le procureur fédéral suisse.

Menée, avec l'appui du RAID, par les policiers de la Sous direction antiterroriste (SDAT), de la Direction interrégionale de la police judiciaire de Marseille et de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), elle aurait déjà permis l'arrestation de sept personnes.

Related Articles