Glyphosate : feu vert européen pour cinq ans de plus

Glyphosate : feu vert européen pour cinq ans de plus

Après le report du premier vote qui devait avoir lieu le 25 octobre et l'échec du vote du 9 novembre qui n'avait pas abouti à une majorité qualifiée, les 28 Etats membres ont enfin tranché en faveur d'un renouvellement de l'autorisation de l'herbicide pour une durée de cinq ans. La France a voté contre le renouvellement de cette substance soupçonnée d'être cancérogène pour l'homme. Dix-huit pays ont voté en faveur de la proposition de l'exécutif européen, 9 s'y sont opposés et un pays s'est abstenu.

L'Allemagne, qui s'était abstenue au tour précédent, a voté pour, après avoir demandé des modifications au texte proposé en lien avec des restrictions sur l'usage privé du glyphosate et le respect de la biodiversité, selon une source proche du dossier. Ce changement dans la position de l'Allemagne, un poids lourd démographique, a contribué à faire pencher la balance en faveur d'une nouvelle autorisation. "En accordant un sursis supplémentaire à Monsanto, Bayer et compagnie, la Commission européenne balaie le principe de précaution et la santé du revers de la main, de même que la voix des millions de citoyens qui ne veulent plus de l'herbicide le plus controversé de la planète", font-elles savoir dans un communiqué commun.

Coupe du monde Qatar 2022 : 22 millions pour acheter des votes?
Les enquêteurs américains ont découvert un virement bancaire de 22 millions de dollars sur le compte de Ricardo Texeira. Selon Mediapart , le FBI et la justice du Brésil mènent des investigations sur un virement effectué par le Qatar.

Herbicide controversé, le glyphosate fait l'objet d'un âpre débat depuis son classement en 2015 par le Centre international de recherche sur le cancer, un organe de l'OMS, comme "cancérogène probable". Plus récemment, une longue enquête du journal Le Monde mettait à jour de possibles conflits d'intérêts entre le géant de l'agrochimie, Monsanto, et les agences de régulations chargées d'évaluer la dangerosité du glyphosate. Dont la France, qui restait sur l'idée d'un renouvellement pour une durée de trois ans seulement. Le pourcentage de population représenté par cette majorité qualifiée atteint 65,75%. Voici peu, on déplorait que les questions fiscales au sein de l'Union européenne demeurent soumises à des votes à l'unanimité des Etats membres, empêchant de taxer les géants du Web ou d'instaurer des règles plus drastiques contre la fraude ou l'évasion.

Related Articles