L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée — France

L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée — France

La levée d'immunité doit permettre la délivrance d'un "mandat d'amener" pour que l'élue du Pas-de-Calais se rende aux convocations du juge.

La députée du Front national Marine Le Pen a vivement critiqué la décision de l'Assemblée nationale de lever son immunité parlementaire, estimant que l'existence des extrémistes était probablement plus facile que celle du dénonciateur de leurs atrocités.

Le bureau, plus haute instance collégiale de l'Assemblée composée de 22 députés, ne s'est pas prononcé sur le fond du dossier concernant la présidente du FN, comme habituellement, mais sur le caractère sérieux, loyal et sincère de la demande de la justice et a donc décidé de la levée de son immunité parlementaire le 8 novembre.

La décision du bureau de l'Assemblée nationale a provoqué la colère de la fille de Jean-Marie Le Pen qui a tweeté: "Mieux vaut être un djihadiste qui rentre de Syrie qu'une députée qui dénonce les abjections de l'Etat islamique: on prend moins de risques judiciaires". "Il vaut mieux défoncer le crâne d'un opposant comme l'a fait un député LREM que d'utiliser sa liberté d'expression contre l'islamisme", a notamment affirmé le député Bruno Bilde, en référence à M'jid El Guerrab, mis en examen en septembre après une agression, en flagrant délit.

Marine Le Pen avait posté trois photos avec le texte " Daech c'est CA!

Jusqu'à 17 pesticides dans un sachet de thé !
Et pourtant, on devrait davantage s'en méfier car il se pourrait que les sachets de thé soient un véritable nid à pesticides. Cela s'expliquerait par le fait que les feuilles de thé ne sont pas lavées après la récolte pour garder toute leur saveur.

En décembre 2015, une enquête avait été ouverte par le parquet de Nanterre pour "diffusion d'images violentes".

Il a déclaré avoir déposé un recours contre François de Rugy, le président de l'Assemblée nationale.

La famille d'une des victimes, l'américain James Foley, avait été " profondément " choquée.

- 15 juin 2017: Le Parlement européen lève l'immunité de l'eurodéputée Marine Le Pen à la demande de la justice française pour une affaire de diffamation à l'encontre du maire (LR) de Nice Christian Estrosi.

Related Articles