Son skipper en garde à vue, Oman Sail se retire — Jacques-Vabre

Son skipper en garde à vue, Oman Sail se retire — Jacques-Vabre

Cette décision fait suite à la prolongation de la garde à vue du navigateur Fahad Al Hasni.

Les faits se sont déroulés vendredi en début de soirée. Car depuis vendredi soir, la cité normande bruisse à propos d'une agression sexuelle dont se serait rendu coupable un skipper inscrit à la course.

Il se fait enterrer avec sa moto — Insolite
" Il nous a écouté et a pris en compte la demande formulée par Arnaud à sa femme pour cette dernière volonté ", a-t-elle raconté. Alain Anceau , maire de la commune de Saint-Roch, indique ainsi que le souhait d'Arnaud "était de rester avec sa moto ".

"La victime supposée, qui connaissait le skipper, présentait plusieurs traces de coups au visage", a indiqué une source policière. Il l'aurait ensuite violemment poussée hors de sa chambre d'hôtel. Le personnel de l'établissement a alerté les pompiers qui l'ont transportée à l'hôpital. Une confrontation a eu lieu entre eux après l'interpellation de l'homme à l'hôtel vers 20h30. Ce dernier reconnaît la fellation, mais réfute la contrainte, selon cette même source. Le marin a été placé en garde à vue vendredi soir. Sans son coéquipier, Oman Sail abandonne la Transat Jacques Vabre à quelques heures du départ au Havre. Elle a été prolongée samedi en début de soirée, a précisé le procureur du Havre, "en raison des contradictions entre le mis en cause et la victime".

Dimanche matin, 5 novembre, le bateau Oman Sail a quitté le ponton bien avant le départ de la flotte vers la ligne de départ. Jusque-là fierté de son pays, il est le premier Omanais à avoir traverser l'océan Atlantique en course à deux.

Related Articles