VIDÉO - Opérations escargot : les forains promettent de nouvelles actions pour ce mardi

VIDÉO - Opérations escargot : les forains promettent de nouvelles actions pour ce mardi

Il n'y aura pas de marché de Noël sur les Champs-Elysées.

La circulation en Ile-de-France a été très perturbée lundi matin sur certains axes par la mobilisation de plusieurs dizaines de véhicules, à l'appel d'une intersyndicale de forains, avec le soutien de Marcel Campion, 77 ans, promoteur historique des fêtes foraines parisiennes tombé en disgrâce auprès de la mairie. "Je pense qu'il y aura des blocages, des convois", avait-il ajouté, affirmant que "le monde forain est en ébullition". "Tant que nous n'aurons pas en face de nous le Premier ministre ou le ministre de l'Intérieur et que la mairie de Paris campera sur ses positions", la mobilisation ne cessera pas, a-t-il averti, sans plus de précisions. "Le chantage n'est pas une méthode", a dit la Ville. La mairie ne compte pas revenir sur sa décision: "Nous n'avons pas changé de position. On veut nous voler notre métier", a dénoncé à l'AFP Julien Maury, 41 ans, un des forains mobilisés à l'ouest de la capitale. "Laissez-nous nos manèges, on est là pour émerveiller les gens", a expliqué un forain à l'AFP. D'autres marchés de Noël sont prévus ailleurs dans la capitale. On a fait beaucoup d'investissements dans les lumières, la décoration, des machines plus performantes. Résultat, selon ce commerçant qui vend des bretzel sur le marché de Noël depuis 2008: "On nous supprime deux à trois mois de salaires, on a des crédits, des enfants et aucune possibilité de nous retourner". "Demain je peux mettre la clef sous la porte", a lancé Arthur Garson, venu de Metz. La semaine dernière, la police avait empêché des forains de réinstaller le marché sur Champs-Élysées en restreignant la circulation autour de la célèbre avenue. Les enquêteurs s'interrogent notamment sur une convention octroyée à Marcel Campion en 2015 par la ville de Paris pour installer sa fameuse Grande roue sur l'emplacement prestigieux de la place de la Concorde.

Etats-Unis : au moins 20 morts dans une fusillade dans une église
Franceinfo vous résume ce que l'on sait de cette attaque meurtrière, qui s'est déroulée en plein service religieux, dimanche en fin de matinée.

Mais en juillet le Conseil de Paris a voté à l'unanimité la non reconduction, sous sa forme actuelle, de ce marché, la ville souhaitant "changer de modèle" pour un événement "populaire, festif et de qualité".

Related Articles