Bataclan : la victime imaginaire bientôt jugée Bataclan : la victime imaginaire bientôt jugée

Bataclan : la victime imaginaire bientôt jugée Bataclan : la victime imaginaire bientôt jugée

Cet ambulancier de 29 ans a une obligation de soins et un suivi psychologique. "Ils ont tiré d'abord sur notre café", "Je n'ai pas pu m'empêcher de penser que pendant qu'on se faisait tirer dessus au tout début, à l'intérieur ils dansaient encore", déclarait en 2016 le jeune homme, l'air grave, à l'occasion du concert des Eagles of Death métal, à l'Olympia, auquel il était convié en tant que victime.

Alors que l'homme avait fait le tour des médias nationaux, mais aussi d'outre-Manche, pour témoigner de l'attaque qu'il prétendait avoir subie, son cas avait fini par éveiller les soupçons.

Intégré aux groupes de survivants des attentats, il s'était fait faire un tatouage - comme de nombreuses autres victimes - qui représentait une Marianne, le symbole de la République française, dressée devant la salle du Bataclan. Au-delà de son faux témoignage, cette nouvelle fausse victime a en effet essayé d'obtenir une indemnisation du Fonds de garantie des victimes de terrorisme.

Des incohérences sont aussi apparues dans son récit, notamment sur le fait qu'aucune femme enceinte n'avait été tuée le soir du drame. Il racontait avoir bu un verre avec des amis quand il a vu arriver les tireurs et avoir vu une femme enceinte tuée ce soir-là près de lui, une personne "qui a pris les balles qui m'étaient destinées ", dira-t-il.

M. Pokora va faire une pause en 2018
Le chanteur a décidé de prendre une année sabbatique après avoir eu un planning hyper chargé tout au long de 2017. Pas question de se tourner les pouces pendant un an toutefois: M Pokora va continuer à apprendre.

Et "c'est son refus de porter plainte qui a réellement mis la puce à l'oreille au fond d'indemnisation" auprès duquel Cédric Rey a déposé un dossier.

Cédric R. a comparu au TGI de Versailles lors d'une première audience, le 27 octobre.

Entre temps, le sapeur-pompier volontaire et formateur en secourisme était parti vivre en Nouvelle-Calédonie.

Related Articles