Discipline. Quatre matchs ferme pour Ruffier

Discipline. Quatre matchs ferme pour Ruffier

Ce mercredi soir, la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) a tranché le cas du portier des Verts.

De son côté, avec son physique imposant, le gardien des Verts a certainement intimidé l'arbitre en se précipitant vers lui, mais il ne l'a ni bousculé, ni insulté, comme le souligne l'ASSE. Ainsi, les dirigeants stéphanois ont pris la décision comme nous l'avions annoncé, d'interjeter appel. Expulsé lors de la déroute de Saint-Etienne contre Monaco (0-4, 18e journée de Ligue 1), Stéphane Ruffier écope de quatre matches de suspension ferme.

Furieux après le but inscrit par Fabinho à la 53ème, Stéphane Ruffier était parti " parler à l'oreille " de l'arbitre assistant, comme il l'avait lui-même expliqué après la rencontre.

Fait-divers La partie de bowling dégénère, une femme termine à l'hôpital
Des faits pour lesquels il risque trois ans d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende ( source legifrance ). La scène s'est passée au Bowling Stadium de Niort, le vendredi 23 décembre dernier aux alentours de 0h30.

"Le geste de Stéphane Ruffier ne peut être considéré comme un acte d'intimidation", affirme le club stéphanois dans un communiqué. Sa réaction ne peut être aussi sévèrement sanctionnée alors que des contestations beaucoup plus véhémentes et des gestes inappropriés sont récemment restés impunis. Les voilà privés de leur dernier rempart pour un tour de Coupe de France mais surtout pour deux rencontres de Ligue 1, contre Toulouse et à Metz.

Le club ligérien, qui ne cite pas précisément cet incident, soutient aussi que Ruffier n'a pas tenu de propos blessants, grossiers ou injurieux à l'égard de l'arbitre assistant et affirme que "c'est son statut de capitaine qui l'a encouragé à signaler une situation de hors jeu qui lui paraissait évidente".

Related Articles