La guerre de l'Irak contre Daech est terminée

La guerre de l'Irak contre Daech est terminée

"C'est une victoire et une fête pour tous les Irakiens, mais en dépit de cette victoire finale, nous devons rester sur le qui-vive", a estimé le Premier ministre.

Cependant pour l'expert des mouvements jihadistes, Hicham al-Hachemi, "si l'EI ne contrôle plus à proprement parler un centimètre carré du territoire irakien, il possède encore des caches et des dépôts d'armes" en Irak.

"Je félicite le Premier ministre, al-Abadi, et tous les Irakiens en ce moment historique, " a dit Mme May.

" Notre bataille est avec l'ennemi, qui voulait tuer notre civilisation, mais nous avons gagné par notre unité et notre détermination. Nous les avons vaincus en peu de temps".

Les Etats-Unis, par la voix de la porte-parole du département d'Etat Heather Nauert, ont salué la fin de l' " ignoble occupation " de l'Irak par l'EI.

Date de sortie dévoilée + Trailer — Sea of Thieves
Elle arbore un design violet, avec un crâne fluorescent sur l'avant et une surface texturée antidérapante sur l'arrière.

Du moins, à en croire leur Premier ministre, Haider al-Abadi, qui vient d'annoncer ce samedi la victoire de l'Irak contre le groupe djihadiste.

L'Irak est rongé par ce fléau et se trouve parmi les dix pays les plus corrompus au monde, selon Transparency International. L'Etat islamique (EI) s'était emparé du tiers du pays en 2014 lors d'une offensive éclair, mettant en danger l'existence même de l'Etat irakien.

En prenant le contrôle d'un territoire aussi vaste que l'Italie, à cheval sur la Syrie et l'Irak, l'EI avait proclamé un "califat" avec ses deux capitales Mossoul en Irak et Raqa en Syrie. Aidées par une coalition internationale menée par les Etats-Unis, les forces irakiennes avaient lancé une contre-offensive pour reprendre le terrain perdu.

Le chef du commandement conjoint des opérations (JOC), le général Abdel Amir Yarallah, a annoncé de son côté que durant la dernière " opération de nettoyage, l'armée irakienne et le Hachd al-Chaabi ont réussi à libérer (la plaine désertique) d'Al-Jazira entre la province de Ninive et celle d'al-Anbar, avec l'appui de l'aviation irakienne ". Mais les jihadistes ont encore des capacités de nuisance, en organisant des attentats spectaculaires.

Related Articles