La société Apsys acquiert le siège du Parti socialiste en France

La société Apsys acquiert le siège du Parti socialiste en France

Le prix de 45,55 millions d'euros " est satisfaisant et compatible avec nos prévisions ", note Jean-François Debat, trésorier du PS, avant d'indiquer que l'opération " s'est faite dans la transparence et la concurrence ", faisant notamment référence à la présence du groupe dans l'affaire des Panama Papers. "Cette décision a été prise pour des raisons financières après la baisse des dotations publiques suite aux résultats des élections présidentielle et législatives, ainsi que politiques en vue de disposer d'un nouveau siège adapté pour un Parti socialiste refondé", commente le PS.

C'est une longue page qui se tourne et un symbole qui disparaît: le Parti socialiste a annoncé hier soir la vente de son siège historique rue de Solférino à Paris VIIe pour 45,55 millions d'euros.

La conductrice du car placée en garde à vue — Drame de Millas
Il a en revanche indiqué que la conductrice du car avait " de nouveau été placée en garde à vue" pour être entendue. Des gendarmes barraient la route et maintenaient les journalistes à distance.

Apsys prévoit d'en prendre possession à l'automne 2018 et d'y engager, pendant deux ans, d'importants travaux de rénovation.

Apsys est une société foncière de développement, qui a conçu une trentaine de centres commerciaux en Europe. L'acte de vente sera signé fin février. La société Apsys, une société foncière spécialisée dans le réaménagement immobilier, a fait la meilleure offre pour cet hôtel particulier, connu des Français pour les scènes de soirées électorales, des victoires aux défaites. Vaste de 3 389 mètres carrés répartis en trois bâtiments, le siège était un actif en or pour un parti qui va devoir changer brutalement de voilure, en supprimant au passage des dizaines de postes parmi sa centaine de permanents.

Related Articles