Le Qatar commande 12 Rafale supplémentaires

Le Qatar commande 12 Rafale supplémentaires

Le président français Emmanuel Macron a engrangé jeudi à Doha pour plus de 11 milliards d'euros de contrats et accentué la pression contre ceux qui financent des structures soutenant le "terrorisme", en exigeant du Qatar comme de ses autres partenaires "un engagement très clair" sur le sujet.

Déjà, en 2015, le Qatar avait acquis 24 Rafale pour 6,3 milliards d'euros. "Ce nouvel accord a été bâti sur la relation privilégiée qui existe entre les deux pays", explique le groupe dans un communiqué.

Par ailleurs, le Qatar va acheter 490 véhicules blindés type VBCI au français Nexter.

Russie: Poutine rempile pour un 4e mandat
Le président russe Vladimir Poutine a annoncé ce mercredi qu'il se présentera pour un quatrième mandat à l'élection de mars 2018. La foule avait répondu aux cris de "Oui!", sous une pluie d'applaudissements.

Côté Airbus, une commande de 50 avions A321, datée de 2011, a été confirmée pour une valeur de 5,5 milliards d'euros. Ensuite le contrat pour la maintenance et l'exploitation du métro de Doha et du tramway de Lusail est à 3 milliards d'euros, selon Guillaume Pepy, président du directoire de la SNCF, et l'achat des 12 'Rafale' est de 1,1 milliard d'euros. Le groupe Suez a signé un contrat de dépollution de lagunes pour environ 100 millions d'euros.

Le chef de l'État a aussi profité du voyage pour s'entretenir de la lutte contre le terrorisme et de la crise dans le Golfe avec le cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, qui avait été reçu en septembre à Paris.

Au cours de sa visite d'une journée au Qatar, M. Macron rendra également visite aux troupes françaises stationnées dans le pays, à la base Al-Udeid, où sont également déployés 10.000 soldats américains.

Related Articles