L'EI revendique l'attaque de Saint-Pétersbourg

L'EI revendique l'attaque de Saint-Pétersbourg

Au moins dix personnes ont été blessées dans une explosion qui a retenti mercredi soir dans un supermarché à Saint-Pétersbourg.

Dans un communiqué publié dans la nuit de mercredi à jeudi, le Comité national antiterroriste (NAK) a précisé que la bombe artisanale, d'une puissance équivalent à 200 grammes de TNT, avait explosé dans un casier de la consigne du supermarché situé dans un ancien cinéma soviétique.

Les enquêteurs "cherchent les personnes liées à ce crime", a-t-il souligné. Un précédent bilan faisait état de dix blessés.

Le site d'informations local Fontanka.ru a diffusé jeudi des images de vidéosurveillance montrant un homme en veste à capuche avec un sac à dos visiblement lourd, qui quitte ensuite les lieux sans sac.

Wenger va égaler Ferguson — Arsenal
Derrière ces deux légendes du football anglais, il faut chercher plus loin des entraîneurs avec un grand nombre de matches. Il égalera ainsi le record jusqu'à présent détenu par son ancien rival du côté de Manchester United, Sir Alex Ferguson .

Ce nouveau chiffre a été rendu public jeudi par les autorités de la seconde ville de Russie.

"En avril, un attentat-suicide dans le métro de Saint-Pétersbourg a fait 16 morts et une cinquantaine de blessés".

Le président Vladimir Poutine avait alors appelé son homologue américain Donald Trump pour le "remercier" de renseignements transmis par la CIA qui ont permis d'arrêter ces terroristes présumés.

Le groupe terroriste Etat islamique a beau avoir perdu son territoire en Irak et en Syrie, il continue à poser un danger. La Russie a été menacée à plusieurs reprises par l'EI et par la branche syrienne d'Al-Qaïda après le début de son intervention militaire en Syrie, le 30 septembre 2015. Près de 4 500 Russes sont partis à l'étranger pour combattre "du côté des terroristes ", disait à la mi-décembre le directeur du Service fédéral de sécurité de la fédération de Russie (FSB), Alexandre Bortnikov.

Related Articles