Les usagers des RER A et B vont être dédommagés

Les usagers des RER A et B vont être dédommagés

Elle prend les devants.

Si le "geste " bénéficiera à un demi-million de voyageurs, Valérie Pécresse annonce que le coût de l'opération devrait être pris en charge par la SNCF Réseau pour le RER A, et la Société du Grand Paris pour le RER B. Ils percevront entre 10 et 20 € en contrepartie des désagréments subis sur ces deux lignes. L'entreprise de transport a donc décidé de se substituer aux opérateurs en avançant intégralement les dédommagements qui seront versés aux voyageurs.

Ile-de-France Mobilités regrette que les réunions entre les opérateurs et les associations d'usagers n'aient pas permis de déboucher sur un geste commercial de la part de la RATP et de la SNCF.

Pourquoi l'inculpation de Michael Flynn est une mauvaise nouvelle pour Donald Trump
Flynn a menti quand il a dit ne pas avoir discuté de sanctions avec celui qui était à l'époque l'ambassadeur russe aux États-Unis. Flynn fait l'objet d'une seule accusation d'avoir "volontairement et consciemment" menti au FBI le 24 janvier.

En dédommagement de l'interruption totale de service pendant trois jours les 30, 31 octobre et 1er novembre, les abonnés mensuels et annuels au Passe Navigo qui empruntent la ligne A se verront rembourser à hauteur de 10 euros (5 euros pour les détenteurs du pass Imagin R).

Pour le RER B, les abonnés Navigo habitant ou travaillant sur une gare de la ligne hors trajet Paris intramuros se verront rembourser 20 euros, précise IDF Mobilités dans un communiqué. Sur la ligne A le trafic avait été interrompu entre Auber et la défense trois jours d'affilé fin d'octobre. Pour les titulaires de la carte Imagine R, l'indemnisation sera de cinq euros.

Les voyageurs concernés sont invités à se connecter à partir du 10 janvier 2018 sur le site internet dédié pour obtenir leur dédommagement.

Related Articles