PSA rapatrie ses moteurs électriques avec Nidec Leroy-Somer — Marché

PSA rapatrie ses moteurs électriques avec Nidec Leroy-Somer — Marché

Carlos Tavares, président du directoire du groupe PSA.

Au cours de la présentation, Tetsuo Onishi, vice-président exécutif de Nidec, a souligné qu'en 2022, lors du lancement de la production, la structure capitalistique de la JV resterait à 50-50 mais que c'est Nidec qui prendrait alors la direction de la commercialisation des moteurs produits, essentiellement à destination de PSA mais aussi vers d'autres clients constructeurs éventuels.

Vingt ans plus tard, la coentreprise avec Nidec, désormais premier constructeur mondial de moteurs de précision, sera basée en France où elle concevra et fabriquera des équipements pour l'hybridation légère, l'hybride rechargeable et le 100% électrique. "Mais cette coentreprise va nous permettre de passer à la seconde étape, qui consiste à intégrer la production des moteurs électriques, afin de les intégrer de manière efficiente dans nos plateformes", insiste le directeur stratégie. Avec elle, le constructeur maîtrisera toute la chaîne de traction électrique.

Au moment où tous les grands constructeurs mettent le cap sur la voiture électrique, PSA se positionne pour devenir fabricant de moteurs pour ses besoins propres, mais aussi pour servir toute l'industrie.

Le deuxième constructeur européen (Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall), qui dispose déjà d'une gamme réduite de véhicules électriques, ne produit pas encore ces motorisations et s'approvisionne pour l'instant auprès de fournisseurs extérieurs comme la coentreprise Valeo Siemens eAutomotive. Montant de l'investissement initial: 220 millions d'euros, partagés à moitié entre le constructeur et Leroy Somer. Nidec a racheté en février dernier Leroy-Somer, plus gros fabricant français de moteurs électriques dont le siège est à Angoulême (Charente), qui fait principalement des moteurs d'ascenseurs et réalise aussi les moteurs de traction des Bluecar Bolloré. Pour la partie européenne, la production des moteurs sera assurée par le site PSA de Trémery en Moselle, spécialisé dans le diesel.

L'OM s'en sort bien à Montpellier et repart avec un point
Il s'est tout de même illustré d'une belle frappe du pied droit que Benjamin Lecomte a détourné en corner (71e). Thauvin et Payet œuvreraient sur les ailes, quand Mitroglou prendrait la pointe de l'attaque.

"Un peu moins d'une centaine d'ingénieurs" devraient être mobilisés sur cette activité R&D.

Il a rappelé que 80% des véhicules de PSA offriront "une solution électrifiée" d'ici 2023, en incluant les différentes formes de motorisations hybrides ou 100% électriques.

L'équipementier japonais vise un chiffre d'affaires de 5,4 à 7,6 milliards d'euros dans le secteur automobile en 2020.

Nidec Leroy-Somer emploie 7.200 personnes dans le monde, dont 2.880 en France et dispose d'équipes de R&D en Europe, en Amérique, en Chine et en Inde.

Related Articles