Trump retire les USA du pacte mondial pour les réfugiés

Trump retire les USA du pacte mondial pour les réfugiés

"La Déclaration de New York comprend plusieurs dispositions incompatibles avec les politiques américaines d'immigration et de réfugiés et les principes édictés par l'administration Trump en matière d'immigration ", indique la note de l'administration américaine.

Le président américain Donald Trump a décidé de retirer les Etats-Unis d'un pacte mondial de l'ONU visant à améliorer la gestion internationale des migrants et des réfugiés, jugé "incompatible " avec sa politique migratoire, rapporte le Monde, citant une déclaration officielle de la mission américaine auprès des Nations unies. Il vise notamment à améliorer la gestion internationale des mouvements de réfugiés et de migrants, allant de l'accueil à l'aide au retour de ceux-ci dans leur pays d'origine. Cette déclaration a été baptisée "la Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants".

Le président de l'Assemblée générale a répondu que " les migrations sont un problème mondial qui réclame une réponse mondiale ", et que " le multilatéralisme reste le meilleur moyen pour faire face à des défis mondiaux ". Le président américain est certes revenu sur son propos, mais pour mieux insister: il veut que les autres pays payent plus, et les Etats-Unis toujours moins.

" Nous regrettons la décision mais il y a encore plein de temps pour un ré-engagement américain", a déclaré dimanche Farhan Aziz Haq, un porte-parole du secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, en évoquant le début des négociations formelles attendu en février.

Réactions des sélectionneurs du groupe G — Mondial
La Tunisie se retrouvera effectivement face à la Belgique dans une poule particulièrement relevée avec l'Angleterre et le Panama. Son équipe est en forme et fait partie en ce moment des plus fortes d'Europe.

La première année de présidence de Donald Trump a déjà été marquée par plusieurs retraits d'accords internationaux ou de projets d'accords impliquant plusieurs pays du monde.

Seul pays signataire à ne plus vouloir de l'accord de Paris sur le réchauffement climatique, les Etats-Unis se sont aussi retirés de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco). L'Otan est obsolète, avait dit Donald Trump.

Le retrait américain intervient alors que le Conseil de sécurité de l'ONU a multiplié en novembre les réunions sur la question migratoire.

Related Articles