Un dealer nargue les policiers avec son immunité diplomatique — Val-de-Marne

Un dealer nargue les policiers avec son immunité diplomatique — Val-de-Marne

Un article publié le 19 décembre 2017 par le journal français Le Parisien, présente une jeune camerounais comme un "dealer" qui "fanfaronne avec son immunité diplomatique".

Il profitait de son immunité diplomatique pour dealer en toute quiétude et narguer les policiers. Soupçonné d'ordonner de petites livraisons de cannabis, les policiers saisissent chez lui des téléphones et de l'argent en liquide, rapporte Le Parisien. "Vous ne pouvez rien contre moi, je suis intouchable", leur a-t-il lancé, selon une source proche du dossier.

Le lendemain, alors que des policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) patrouillaient au Kremlin-Bicêtre, l'homme s'en était pris à eux "Hey bande de fils de p***!" Le parquet a alors, dans la foulée, ordonné sa libération "immédiate" et la restitution des 480 euros retrouvés dans sa chambre. "A chaque fois qu'on intervient cité Duclos, on tombe sur lui, souffle un policier dans les colonnes du quotidien".

Une réunion de crise programmée jeudi — Bordeaux
Bordeaux , qui n'a pris que 5 points en Ligue 1 depuis fin septembre, a concédé une défaite mercredi contre Montpellier (0-2). Le Maire de Bordeaux refuse d'y croire: " Ce serait une humiliation comme certains l'ont dit ".

En cas de crime grave, les fonctionnaires consulaires de carrière et leurs familles peuvent être interpellés, mais le jeune Camerounais n'appartient pas à cette catégorie et le trafic de stupéfiants est un délit, pas un crime. Il gère le petit point de deal du quartier. Même quand on ne vient pas pour lui, il la ramène.

Les agents diplomatiques, le personnel administratif et technique d'une ambassade ainsi que leurs familles bénéficient en effet d'une immunité complète. Seule une intervention des services du ministère des Affaires étrangères permettrait d'engager des poursuites à l'encontre du jeune dealer. Il leur a aussi demandé de se battre, leur promettant de les "crever ".

Related Articles