Vu de Russie. Les athlètes russes exclus des JO d'hiver ?

Vu de Russie. Les athlètes russes exclus des JO d'hiver ?

Confrontée à une vaste affaire de dopage depuis plusieurs mois, la Russie n'aura pas droit de cité en Corée du Sud au mois de février prochain.

Pour la première fois durant des jeux Olympiques, les contrôles antidopage à Pyeongchang seront confiés à une autorité indépendante (Independent Testing Authority/ITA), qui doit être "opérationnelle d'ici à Noël " et sera basée à Lausanne, a ajouté M. Budgett.

C'est sous un drapeau neutre que des athlètes russes se rendront à Pyeonchang: s'ils ont réussi les standards de qualification de leur discipline et s'ils acceptent de se soumettre à des tests stricts.

À ce jour, 25 sportifs russes ont été disqualifiés de ces JO de Sotchi, parmi lesquels le double médaillé d'or en bobsleigh (à 2 et à 4) Aleksandr Zubkov ou le fondeur Alexander Legkov, champion olympique du 50 km, l'épreuve reine du ski de fond.

Le Comité international olympique a décidé de bannir la Russie des prochains Jeux olympiques d'hiver. Le rapport McLaren avait accusé la Russie d'avoir mis en place "un système de dopage institutionnalisé".

Donald Trump asks Xi Jinping to cut off North Korea's oil
The U.S. has called for the Security Council to adopt new, tougher sanctions including cutting off the North's oil supply. Kim's nuclear program has also inspired Japan, the United States, and South Korea to deepen their military cooperation.

Le vice-premier ministre de la fédération de RUSSIE sur les questions de sport, du tourisme et de la politique de la jeunesse, Vitali Moutko une décision du CIO a été suspendu à vie de la visite de de jeux Olympiques.

Mais le président du Comité olympique, l'Allemand Thomas Bach, tenait par-dessus tout à sanctionner un collectif plutôt que des individus, dont certains ne sont coupables de rien.

" C'est une attaque sans précédent contre l'intégrité des Jeux olympiques et du sport".

En 2016, en vue des Jeux d'été de Rio, le CIO avait laissé les fédérations sportives internationales prendre leurs propres décisions en ce qui a trait à la participation des athlètes russes.

Selon la journaliste, le président russe devrait vivement réagir.

Related Articles