Cagliari s'excuse auprès de Matuidi après avoir été victime d'insultes racistes

Cagliari s'excuse auprès de Matuidi après avoir été victime d'insultes racistes

"Matuidi a communiqué sur les réseaux sociaux pour dénoncer cette attitude". Pour la seconde fois depuis son arrivée à la Juventus de Turin, le milieu de terrain français, Blaise Matuidi a été victime d'insultes racistes hier, samedi 6 janvier, selon Le Parisien. Voilà en effet plusieurs décennies que les tifosi de certains clubs se signalent par des manifestations racistes, via des cris, des chants ("Il n'y a pas de nègre italien" à Mario Balotelli) ou même des banderoles (Lilian Thuram dessiné en singe au début des années 2000).

A la 40e minute de la rencontre, que la Vieille dame a remportée 1-0 (20e journée de Serie A), Matuidi s'est retourné vers une tribune du stade.

La djihadiste française la plus recherchée arrêtée en Syrie
Elle demande son rapatriement aux autorités françaises, "qui ont l'obligation de la juger ", selon son avocat. Des voix se sont élevées à droite pour s'opposer à tout rapatriement.

Aujourd'hui j'ai été victime de propos racistes pendant le match.

Blaise Matuidi a alors jeté un regard sombre aux supporters avant de demander en vain l'intervention de l'arbitre. Le club avait alors été sanctionné de 20 000 euros d'amende ainsi qu'une fermeture de tribune avec sursis. Je ne suis pas un homme de haine, j'aime tout le monde et je ne peux qu'être désolé de voir des personnes qui se comportent ainsi. "Le football doit permettre de partager une passion, porter des valeurs d'égalité et inspirer les autres", a réagi Blaise Matuidi. En raison de l'absence de réaction de l'assesseur, Paulo Dybala et Mehdi Benatia ont été obligés de calmer l'ancien joueur du PSG. "C'est pour cela que je suis ici", a-t-il écrit. #Paix, " s'est-il exprimé. Quelques minutes plus tard, il a été averti pour un tacle dangereux au milieu de terrain. Exemple pour les jeunes. Le racisme n'a rien à voir avec le peuple sarde.

Related Articles