JO d'hiver Les athlètes nord-coréens logés sur un bateau ?

JO d'hiver Les athlètes nord-coréens logés sur un bateau ?

Pyongyang a annoncé, mercredi, la réouverture d'un canal de communication avec Séoul, au lendemain de l'offre de dialogue faite par le gouvernement sud-coréen.

L'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley, a rejeté la perspective de négociations entre la Corée du Nord et la Corée du Sud comme un simple "rafistolage", avertissant que Washington n'acceptera jamais une Corée du Nord dotée de l'arme nucléaire. Le président sud-coréen Moon Jae-In a, en effet, proposé à son voisin nord-coréen la mise en place de discussions à haut niveau prévues le 9 janvier prochain. Cette liaison avait été interrompue en février 2016 en représailles à la fermeture de Kaesong, ville frontalière commerciale administrée par les deux pays.

La Corée du Nord a réalisé en septembre 2017 son sixième essai nucléaire et testé ces derniers mois des missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) susceptibles, soutient-elle, de porter une charge atomique sur le territoire continental américain.

Sur les discussions inter-Corées, le ministre sud-coréen de l'Unification Cho Myoung-Gyon a expliqué que Séoul "réitérait" sa disponibilité pour des discussions avec le Nord "à tout moment, dans n'importe quel lieu et sous n'importe quelle forme".

Vents violents : 21 départements placés en vigilance orange
Au lendemain du passage de la tempête Carmen , une nouvelle dépression d'ampleur s'approche des côtes françaises. Le Finistère est quant à lui en alerte "vagues submersion".

Cette ligne est vérifiée deux fois par jour, chaque matin et chaque après-midi.

Kim Jong-Un, le président nord-coréen. "Que quelqu'un de son régime affaibli et affamé le prévienne que moi aussi j'ai un bouton nucléaire, mais il est beaucoup plus gros et plus puissant que le sien, et mon bouton fonctionne!" "Nous verrons", avait-il écrit sur Twitter.

L'histoire du "téléphone rouge" entre les deux Corées, qui a été remis en service mercredi, reflète fidèlement les décennies de relations chaotiques entre le Nord et le Sud, toujours techniquement en guerre. À Albertville, en France en 1992, il y avait même un record de vingt représentants de la Corée du Nord, avec à la clé une médaille de bronze en patinage de vitesse (500 m dames).

Related Articles