La djihadiste française la plus recherchée arrêtée en Syrie

La djihadiste française la plus recherchée arrêtée en Syrie

Partie en Syrie en 2012 en pionnière, laissant ses deux premiers enfants, la Lorientaise avait été placée en septembre 2014 par l'ONU sur la liste noire des combattants les plus dangereux. En 2013, elle avait rejoint la zone irako-syrienne, sans ses enfants avant de revenir pour les récupérer, puis elle était finalement repartie sans eux. Cette trentenaire, originaire de la région bretonne, figurait jusqu'alors parmi les recruteuses les plus actives du groupe Etat Islamique.

Elle "souhaite être rapatriée avec ses enfants", âgés de 10 mois et de deux ans, "aux fins de répondre de ses actes devant les autorités judiciaires françaises", d'après le courrier écrit le 2 janvier par son avocate Marie Dosé au président de la République et dont l'AFP a eu connaissance. Les renseignements avaient intercepté ses appels récurrents à attaquer les institutions françaises ou à s'en prendre aux femmes de soldats français.

La jeune femme de 33 ans est réclamée par la justice française depuis 2015 dans le cadre d'une enquête liée à la filière dite "de Nîmes" (Gard). Elle demande son rapatriement aux autorités françaises, "qui ont l'obligation de la juger", selon son avocat.

Ses mots étaient "ne m'abandonne pas maman, ne m'abandonne pas " raconte, en pleurs, la mère de la jeune djihadiste, qui affirme qu'elle s'était repentie: "je demande pardon à ma famille, à tout le monde, à toi surtout maman, au gouvernement, à l'administration, elle a tout cité ".

La panne mondiale qui tombe mal — WhatsApp
Dimanche 31 au soir, entre 19h30 et 21h environ (heure française), WhatsApp est tombée en panne , pendant plus d'une heure donc. Quelques instants avant le passage à la nouvelle année, de nombreux utilisateurs ne parvenaient pas à envoyer leurs messages .

Ancienne propagandiste de l'État islamique, Émilie König serait actuellement interrogée par les services américains, alors qu'elle est retenue dans un camp kurde.

D'un père gendarme, Emilie Köning a été embrigadée dans les rangs de Daech via son premier mari, indique Le Parisien, qui ajoute que celui-ci a par la suite été "emprisonné pour trafic de drogue". "Ou s'ils ne veulent pas la rapatrier, qu'ils rapatrient au moins les petits": Emilie König a eu trois enfants en Syrie.

Des voix se sont élevées à droite pour s'opposer à tout rapatriement.

Un jour de 2010, au lendemain ou presque de la promulgation de la loi interdisant le port du voile intégral, Emilie König décide de se couvrir complètement, comme par défi ou pour proclamer son allégeance au salafisme, quelles qu'en soient les conséquences.

Related Articles