La panne mondiale qui tombe mal — WhatsApp

La panne mondiale qui tombe mal — WhatsApp

Quelques instants avant le passage à la nouvelle année, de nombreux utilisateurs ne parvenaient pas à envoyer leurs messages.

WhatsApp n'a pas connu la panique informatique du bug de l'an 2000, puisque l'application de messagerie instantanée a été créée en 2009, et puis que ce bug était une prophétie qui ne s'est pas vraiment réalisée. Cette panne à l'échelle mondiale n'a - heureusement - pas duré très longtemps. À ce jour, WhatsApp, qui compte un milliard d'utilisateurs et 55 milliards de messages échangés par jour, n'a pas tenu à commenter la panne subie le 31 décembre.

Cette panne majeure a touché des pays d'Europe, d'Amérique du Nord et d'Asie.

Contrôlé à 11 ans au volant d'une Audi A5
Les forces de l'ordre se rendent vite compte qu'ils n'avaient pas à faire à de la grande délinquance. Il perd le contrôle de l'Audi (automatique) et finit par s'encastrer dans une voiture de la police.

Dimanche 31 au soir, entre 19h30 et 21h environ (heure française), WhatsApp est tombée en panne, pendant plus d'une heure donc. S'il est impossible de savoir combien d'utilisateurs précisément ont été impactés, rappelons que WhatsApp est utilisé par plus d'un milliard de personnes dans le monde.

L'application de messagerie avait prévenu que son service cesserait de fonctionner sur certains téléphones à compter du 1er janvier 2018, particulièrement sur les plateformes de type BlackBerry OS ou sur les appareils mobiles ayant un système d'exploitation Windows Phone antérieur à la version 8.0.

Related Articles